Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Vénus noire le nouveau film de Abdellatif Kéchiche

Publié par Christophe Gheeraert sur 3 Octobre 2010, 13:46pm

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/79/07/98/19504245.jpg

 

Après le succès de "La graine et le mulet" Abdellatif  Kechiche revient avec son nouveau film "La vénus noire".

 

Son sujet il le trouve dans notre histoire et dans la façon dont les européens du XIXème siècle traitaient ceux qu'ils considéraient comme des races inférieures. Pour l'occasion il va raconter l'histoire de Saartjie Baartman, une esclave sud africaine qui fut exhibée dans les cirques et les foires, livrée à la prostitution avant de devenir un cas d'étude pour les scientifiques.

 

Le film commence en 1817 à l'Académie royale de médecine à Paris où l'anatomiste Georges Cuvier, observant le moulage du corps de Saartjie, déclare " Je n'ai jamais vu de tête humaine plus semblable à celle des singes." puis on suit le parcours de celle qu'on surnommait La Vénus Hottentote de 1810, année à laquelle il quitta son pays pour être vendue à Londres, jusqu'à sa mort en 1815.

 

Souffrant d'une hypertrophie des hanches et des fesses et présentant des organes génitaux protubérants, elle devient très vite un objet de curiosité partout où elle est exhibée. 

 

http://img.over-blog.com/300x227/2/21/35/41/MEMOIRE-ET-HISTOIRE/VENUS-HOTTENTOTE/Baartman_gravure.jpg

 

La bétise humaine étant ce qu'elle est, Saartjie servit également d'ojet sexuel lors de soirées privées. Et au delà de sa mort le 29 décembre 1815 à Paris, c'est la science qui prendra la suite.

 

Estimant que Saartjie Baartman est la preuve de l'infériorité de certaines races, Georges Cuvier entreprend de disséquer son corps au nom du progrès de la connaissance humaine. Il réalise un moulage du corps de la jeune femme, extrait le cerveau et les organes génitaux qui seront conservés. Peu de temps avant le zoologue Etienne Geoffroy Saint Hilaire avait comparé la tête de Saartjie à celle de l'orang-outang et ses fesses à celles des femelles des singes mandrills.

 

http://img.over-blog.com/300x210/2/21/35/41/MEMOIRE-ET-HISTOIRE/VENUS-HOTTENTOTE/SaartjieBaartman_b.jpg

 

Le squelette fut exposé au Muséum d'histoire naturelle de Paris jusqu'en 1974 et le moulage réalisé à partir de son corps jusqu'en 1976. Ce n'est qu'en 2002 que les restes de Saartjie Baartman furent rendus à l'Afrique du sud où des funérailles ont été organisées.

 

Pour le film c'est la comédienne cubaine Yahima Torres qui joue le rôle de la jeune esclave avec beaucoup de talent, elle redonne toute l'humanité à Saartjie Baartman. " Ce fut intense, mais en tant qu'être humain je me sens honorée de faire partie ce film".

 

Quand le cinéma permet de retracer celle qui est considérée comme une héroine dans son pays, on ne peut que s'en féliciter.

 

 


 

 

 

Vénus noire un film d'Abdellatif Kechiche avec Yahima Torres, Olivier Gourmet, André Jacobs. Sortie le 27 octobre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents