Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Un vent des années folles souffle sur Paris.

Publié par Christophe Gheeraert sur 31 Mars 2014, 10:00am

Catégories : #Exposition

http://www.imarabe.org/sites/default/files/imagecache/img_preset_520_337/orientexpress.jpg

 

Je ne sais pas si le climat morose y est pour quelque chose, mais on sent actuellement un véritable engouement pour les années 20, qu'on appelle aussi, les années folles,  et le mouvement art déco. 

 

Il y a quelques jours, on vous parlait de l'exposition sur les robes du film Gatsby le Magnifique au Musée de Caudry. Les bandes annonces sur le spectacle Mistinguett, qui débutera en septembre au Casino de Paris, se font de plus en plus présentes sur le petit écran. 

 

Et dès le 4 avril, c'est un des symboles de cette période qui sera à l'honneur à l'Institut du Monde Arabe : l'Orient Express. 

 

Ce fleuron de l'art déco, sera le thème d'une grande exposition dont le titre est bien trouvé "Il était une fois l'Orient Express". Et il faut dire que ce train mythique a une belle histoire. 

 

Tout commence par un voyage de Georges Nagelmackers. en 1869, ce dernier visite les Etats-Unis à bord d'un des trains conçus par George Pullman, célèbre industriel, qui est également à l'origine des voitures-lits.  Marqué par ce périple et, après la signature en 1874 de l'accord de circulation pour les voitures-lits de Paris à vienne, Nagelmackers va fonder le 4 décembre 1876, la Compagnie Internationale des Wagons-Lits auquel on ajouta peu de temps après la mention "et des Grands Express Européens". 

 

 

http://www.sncf.com/fr/sites/default/files/imagecache/sncfcom_media_image_100_percent/images/georges_nagelmackers.jpg

Georges Nagelmackers

 

C'est en 1878 que les premiers wagons-lits seront introduits sur la ligne Vienne Ostrava. 

 

Le 10 octobre 1882, on met en place un premier service de train de luxe, le Train-Eclair, entre Paris et Vienne. Il parcourt les 1350 kilomètres qui séparent les deux villes en 27 heures et 53 minutes, un exploit pour l'époque. 

 

http://trainsdumonde.com/wp-content/uploads/2013/04/venice-simplon-orient-express-embleme.jpg

 

Le 5 juin 1883, l'Express d'Orient est inauguré. Il circule deux fois par semaine entre Paris (depuis la Gare de l'Est) et Constantinople (aujourd'hui Istanbul) et dessert Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest et Bucarest. Cependant ce train n'était pas direct, puisqu'il s'arrétait à Giurgiu en Roumanie. Les passagers devaient alors traverser le Danube, par bac jusqu'à Roussé en Bulgarie, puis prendre un autre train vers Varna, port bulgare sur la mer Noire et de là, un vapeur les conduisait jusqu'à Istanbul. En 1885, le service devient quotidien jusqu'à Vienne. En 1889, suite à la fin des travaux jusqu'à Istanbul, le train devient direct. 

 

Dès 1891, ce train prend officiellement le nom d'Orient Express. Et à partir de 1894, la Compagnie des Wagons-Lits ouvre plusieurs hôtels de luxe, dont le célèbre Pera Palace à Constantinople.

 

La première guerre mondiale met un frein à l'exploitation de la ligne. Le service des wagons-lits est suspendu dès la déclaration de guerre. L'empire Allemand réquisitionne les voitures qui se trouvent sur son terrioire et en 1916 lance son propre "Orient Express" le Balkanzug, géré par la société Mitropa qui devient le symbole de ce qu'on appelle la MittelEuropa. 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a7/Aff_ciwl_orient_express4_jw.jpg/220px-Aff_ciwl_orient_express4_jw.jpg

 

Mais c'est surtout dans les années 20 et 30, avec une décoration signée par des artistes tels que Prou ou Lalique, que l'Orient Express connait son âge d'or. 

 

En avril 1919, un service supplémentaire qui passe par l'Italie et dessert Venise est ouvert. Ce nouvel itinéraire relie Calais Maritime à Istanbul et Athènes via Lausanne, Milan, Vérone, Venise, Trieste, Zagreb, Belgrade, Sofia et Salonique. Evitant l'Allemage, il devient très rapidement le parcours le plus important.  C'est sur cet itinéraire, dans le sens Istanbul-Calais, qu'Agatha Christie situe l'action de son roman Le Crime de l'Orient Express. 

 

http://www.sncf.com/fr/sites/default/files/imagecache/sncfcom_media_image_100_percent/images/img-corp-orient_express_salon-1.png

 

Mais l'instabilité des régimes des pays traversés complique un peu plus la circulation du train. Ainsi à la chute de l'Empire Ottoman et à la création de la République Turque, le Traité de Lausanne de 1923 va provoquer une modification du parcours. Le fonctionnement de ce transit était prévu par un réglèment de la Société des Nations de 1937, qui restera en vigueur jusqu'en 1971, année où sera mis en place un nouveau tracé réduisant le parcours de 436 kilomètres. 

 

Après la seconde guerre mondiale, plusieurs lignes sont réouvertes. Mais le matériel a beaucoup souffert des destructions. En 1945 l'Alberg Orient Express reprend son service et devient à nouveau quotidien en 1946. En 1948, des voitures ordinaires sont insérées aux convois et l'Orient Express perd son appellation train de luxe. 

 

Après l'élévation du rideau de fer, les pays d'Europe de l'Est accèptent mal que ce train occidental traversent leurs frontières. La vitesse commerciale baisse de plus en plus, n'atteignant qu'à peine 55 km/h à la fin de son exploitation, et cela en raison d'un mauvais état du réseau ferré, mais également des nombreux et interminables contrôles douaniers dans les pays communistes traversés. De plus la concurrence de l'aviation est grandissante. En 1977, le service régulier vers Istanbul et Athènes prend définitivement fin. 

 

http://www.vacancesdeprestige.com/aventures/Venice-Simplon-Orient-Express-3.jpg

 

Mais l'aventure ne s'arrête pas là... 

 

Depuis 1982, un nouveau train de luxe régulier circule, assuré par une compgnie privée, Le Venice-Simplon-Orient-Express sur le trajet Boulogne sur Mer, Paris Vienne avec parfois un prolongement jusqu'à Istanbul. Cependant , l'appellation "Orient Express" reste la propriété de la SNCF. Ce train a roulé sous le nom "Orient Express" jusqu'en 2009, avant la suspension de son exploitation par la SNCF. 

 

La compagnie française vient de faire l'acquisition de 7 voitures du Pullman Orient Express, restaurées par la Compagnie des Wagons-Lits, auprès du groupe Accor, dans le but de les incorporer dans des convois exceptionnels ou de les proposer à la location pour des entreprises ou des particuliers. 

 

C'est donc en collaboration avec la SNCF que l'Institut du Monde Arabe organise cette exposition "Il était une fois l'Orient Express".

 

Tout commence dès l'arrivée sur le parvis de l'Institut, qui prend des allures de quai de gare. Le visiteur pourra admirer une locomotive suivie de trois voitures exceptionnelles et d'un wagon-restaurant, avant de monter à bord de ce train de légende pour découvrir l'atmosphère luxueuse et feutrée de l'ensemble, des cabines ornées de pièces de marqueteries et de laitons, de ce confort incroyable qui s'offrait aux voyageurs qui allaient traverser l'Europe à destination de l'Orient et de Constantinople. 

 

http://www.linternaute.com/sortir/evenement/saint-valentin/images/pullman-train.jpg

 

Ce voyage dans le temps et à travers notre continent continue à l'intérieur de l'Institut qui présente des objets, de nombreux documents d'archives, affiches, films et photographies, permettant aux visiteurs de revivre l'histoire de ce train depuis ses origines, en évoquant notamment la personnalité de Nagelmackers, mais également les aspects techniques , sociaux et culturels de l'Orient Express, sans oublier la dimension géopolitique d'un monde en plen changement; au travers des différents parcours du train, des nombreuses correspondances qui s'ouvraient aux voyageurs à partir d'Istanbul, aux portes de l'Orient... 

 

De quoi ravir les grands et les petits, pour qui les voyages en train sont synonymes de découverte et de dépaysement! 

 

A noter que la SNCF a annoncé la mise en place prochaine d'une nouvelle liaison Paris-Vienne-Istanbul, dans un train certes plus moderne mais qui conservera l'esprit de son illustre ancêtre et qui devrait retrouver le nom de l'Orient Express. 

 

L'histoire de l'Orient Express n'a donc pas fini de faire rêver les voyageurs au long cours... 

 

 

 

Il était une fois l'Orient Express, du 4 avril au 31 août 2014, à l'Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés-Saint-Bernard Place Mohammed V 75005 Paris, du mardi au jeudi de 10h00 à 18h00, le vendredi de 10h00 à 21h30, le samedi, dimache et jours fériés de 10h00 à 19h00. 

 

Toutes les informations sur le site : www.imarabe.org

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents