Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


The Saintcyr : En attendant le jour noir...

Publié par Christophe Gheeraert sur 7 Octobre 2012, 09:27am

Catégories : #musique

thesaintcyr.jpg

 

Il y a des moments dans l'existence où l'on éprouve le besoin de se replonger dans ses émotions musicales d'antan. Alors l'esprit vagabonde et certains iront jusqu'à dire "On n'a rien fait de mieux depuis!".

 

Est-ce vraiment le cas? A l'écoute de ce premier album "I'm waitng for the black day" du groupe parisien The Saintcyr, impossible d'avoir une idée aussi arrêtée.

 

En effet la cold new wave a encore de beaux jours devant elle.

 

The Saintcyr pourraient être les enfants de groupes mythiques tels que The Cure, Joy Division, New Order... Et le trio n'a pas à trembler devant ces artistes dont il tire ses influences.

 

A l'origine, le groupe est créé en 2007 par Sébastien Crépinior et Yann Bellot, deux amis, qui se rejoignent sur un projet musical mêlant des sons post punk et new wave. de cette expérience un EP prometteur "Wave Factory" qui reste une référence dans le milieu du rock gothique.

 

En 2010, Flora Fischer rejoint le groupe. Cette multi instrumentiste devient la bassiste du groupe.

 

post-Thesaintcyr-225x300.jpg

 

Comme c'est souvent le cas de nos jours, le web va permettre au groupe The Saintcyr de se faire un nom et de diffuser ses morceaux un peu partout. Ainsi, en Finlande, il prend la 5ème place du classement de la plateforme de téléchargement meteli.net avec le titre "Solely".

 

Peu de temps après Yann quitte le groupe et sera remplacé en 2011 par José Crépinior.

 

Ainsi les membres du groupe prennent un tournant dans leur musique, flirtant avec des ambiances psychédéliques et gothiques, mais en ajoutant des touches néoromantiques et électro.

 

Pour ce premier album, Flora, Sébastien et José ont su s'entourer. Enregistré au Studiodu Poisson Barbu, I'm waiting for a black day a pu compter sur une réalisation inspirée de Leonard Mule, le maitre des lieux! Les rythmes de batterie sont l'oeuvre de Jessy Rakotomanga. Quant à la pochette de l'album, elle a été dessinée par Erwan Fagès, l'un des créateurs de la bande dessinée, Black Mary.

 

Les 10 titres qui composent ce premier opus, sont tous excellents et sauront séduire les amoureux de la new wave de la première heure et conquérir un public plus large qui découvriront ce style musical qui traverse le temps sans prendre une ride.

 

Le clip de Black day, premier extrait de cet album est visible et rend un hommage vibrant à Nosferatu, héros de l'expressionisme allemand. Un bonheur de plus.

 

Alors laissez-vous tenter par un voyage au coeur des émotions musicales les plus pures...

 


 

I'm waiting for the black day, le premier album de The Saintcyr

 

http://www.thesaintcyr.com/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents