Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


No et Moi : Le dernier de film de Zabou Breitman

Publié par Christophe Gheeraert sur 21 Novembre 2010, 10:32am

Catégories : #cinéma

19540797_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20101018_103528.jpg

 

Depuis le 17 novembre, Le nouveau film de Zabou Breitman est en salle.

 

Adapté du roman de Delphine De Vigan, No et moi donne l'occasion de retrouver Bernard Campan, comédien fétiche de la réalisatrice, mais aussi Julie-Marie Parmentier, découverte en 2000 dans "Les blessures assassines" le film de Jean-Pierre Denis sur les soeurs Papin.

 

"No et moi" raconte l'histoire de Lou, une adolescente de treize ans, qu'on dit précoce. Il est vrai qu'elle a deux classes d'avance. Elle a peu d'amis, une mère grande consommatrice de tranquillisants.

 

Devant faire un exposé, elle décide de prendre pour sujet, Nora, une jeune SDF qu'elle a rencontré à la gare d'Austerlitz. Elle a dix huit ans, est surnommée No. Imprévisible, No a grandi de foyers en foyers et ne ressemble à aucune autre personne. Bientôt, les deux jeunes filles vont devenir inséparables.

 

Lorsque No disparaît un jour, Lou part à sa recherche. Elle finit par revenir à bout de forces, Lou décide alors que la jeune femme doit venir vivre chez elle...   

 

Julie-Marie Parmentier, qui vient tout juste de rejoindre, La Comédie Française, dit de son rôle : " No est le genre de fille qu'on a envie de sauver même si elle refuse notre aide. C'est un personnage mi-ange, mi-démon, elle a une énergie folle et c'était parfois difficile de la suivre."

 

Pour ce film, la comédienne a beaucoup travaillé afin d'être crédible. " On a d'abord rencontré des éducateurs, puis j'ai passé deux jours et une nuit dans un foyer parisien pour jeunes femmes de dix huit à vingt cinq ans, qui a hélas fermé depuis. Au départ, j'étais réticente, mais il y a des choses que je ne pouvais pas inventer, notamment lorsque No raconte sa vie à Lou."

 

Julie-Marie Parmentier parvient à rendre toute la complexité des gens de la rue et on ne peut que saluer sa prestation dans ce film.

 

A noter également la présence d'un jeune comédien, Antonin Chalon, qui n'est autre que le fils de Zabou Breitman.

 

Un moment touchant et fort que nous offre à nouveau la réalisatrice qui affirme son style film après film. A ne pas manquer donc.

 

 

No et moi, un film de Zabou Breitman, d'après le roman de Delphine De Vigan avec Julie Marie Parmentier, Nina Rodriguez, Zabou Breitman, Bernard Campan, Antonin Chalon, Grégoire Bonnet, Guilaine Londez, Eric Valero. Au cinéma depuis le 17 novembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le couz du Nord 22/11/2010 07:51


J'ai adoré le roman ! Alors, pourquoi pas cette adaptation cinématographique ? A découvrir !


Christophe Gheeraert 27/11/2010 14:50



Réalisée par Zabou Breitman le résultant ne peut être qu'excellent!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents