Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Nguyên Lê "Songs of freedom": un souffle de liberté sur la musique 70's

Publié par Christophe Gheeraert sur 12 Avril 2011, 20:35pm

Catégories : #musique

 

 

Songs-20of-20Freedom.jpg

 

Du rock-pop asiatisé par un jazzman français d’origine vietnamienne avec des voix venues du monde entier… On peut craindre de rester hermétique à un projet élitiste, inaccessible à des oreilles non initiées. Il n’en est rien et on est vite happé par ce regard exotique.

 

Né à Paris de parents vietnamiens, Nguyên Lê débute à l'âge de 15 ans par la batterie, puis la guitare et la basse électrique. Musicien et compositeur reconnu, il est un vrai guitariste-explorateur. Autodidacte à vocation ouverte, il joue de ses cordes autant pour le rock et le funk que pour la chanson, le jazz contemporain, l’électro-acoustique et surtout les musiques extra-européennes.

 

NguyenLebyNathalieRoze2009_110.png

 

Tous ces univers sonores, ces expériences-là se retrouvent sur « Songs of freedom ». Sur le papier, ce projet relève du rock avec la revisite des classiques comme les Beatles (« Eleanor Rigby » ou « Come together »), Stevie Wonder (« I wish »), Led Zeppelin (« Black dog » ou « Whole lotta love »), Janis Joplin (« Move over ») ou encore Bob Marley (« Redemption Song »). Mais l’improvisation et les voix l’entraînent ailleurs, du côté du jazz-rock free et multicolore.

 

Nguyên Lê continue la trajectoire lancée par la relecture africaine de « Voodoo child » sur son album dédié à Hendrix. Cette fois, il va au bout de sa démarche, il prend possession de chansons symboles d’une véritable culture mondiale avec une énergie tourbillonnante. Et quelle virtuosité dans les arrangements !

Il pose là une posture éminemment jazz en combinant le respect de la tradition avec la liberté de la réinterprétation et de l’improvisation.

 

Ce voyage confirme que Nguyên Lê est l’un des plus grands explorateurs musicaux, à la recherche perpétuelle de nouvelles alliances sonores. Laissez-vous transporter, sans crainte, de contrées familières vers des contrées moins connues dans le tourbillon des cordes d’un merveilleux guitariste…

 

Nadège Colas pour Moi j'y crois!

 


 
 

2011 CD Songs of Freedom (avec Illya Amar, Linley Marthe, Stéphane Galland et Youn Sun Nah, Dhafer Youssef, David Linx, Ousman Danedjo, Julia Sarr, Himiko Paganotti, David Binney, Chris Speed, Prabhu Edouard, Stephane Edouard, Karim Ziad, Guo Gan, Hamid El Kasri, Keyvan Chemirani)

 

En concert au New Morning, 7 et 9 rue des Petites Ecuries 75010 Paris, le 4 mai 2011 à 20h30





http://www.nguyen-le.com

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents