Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Mathieu Pernot : Un photographe pour deux expositions!

Publié par Christophe Gheeraert sur 18 Mars 2014, 11:39am

Catégories : #Exposition

http://www.3declic.net/FR/magazine/N7/pernot/pernot.jpg

 

 

Depuis plusieurs années, la photographie est de plus en plus présente sur le marché de l'art. Des lieux sont désormais consacrés à des expositions. C'est le cas du Jeu de Paume par exemple. 

 

Il faut dire que l'image prend une place importante dans nos vies et que la photographie est le support idéal pour développer une recherche artistique ou laisser une trace d'une époque ou d'une situation... Elle prend alors l'aspect d'un témoignage qui perdurera avec le temps. 

 

Mathieu Pernot utilise la photographie comme un travail documentaire sur notre monde. 

 

Originaire de Fréjus, Mathieu Pernot vit et travaille maintenant à Paris. Après des études d'histoire de l'art à la faculté de Grenoble, il entre à l'Ecole nationale de la photographie d'Arles. Il en sort diplômé en 1996. Pour lui, la photographie raconte l'histoire et il la conçoit comme un récit à plusieurs voix. Il travaille en fonction de séries qu'il construit selon différentes thématiques, mais également au fil de ses rencontres. Son oeuvre permet d'explorer une réalité qui loin, d'être figée, est en constante évolution et s'éclaire de toutes les visions qu'on lui porte. 

 

Ce travail est mis aujourd'hui à l'honneur dans deux expositions qui se tiennent actuellement à Paris. 

 

 

 

La Traversée au Jeu de Paume. 

 

La-traversee.jpg

 

Pour cette exposition, Mathieu Pernot a fait une sélection dans différentes séries qu'il a réalisées sur les vingt dernières années. C'est une traversée dans son parcours où l'on découvre son travail actuel avec "Le feu". 

 

La Traversée met en avant des personnes qui vivent en marge et qui incarnent notre histoire contemporaine. 

 

On découvre ainsi des portraits d'enfants gitans de la commune d'Arles, pris entre 1995 et 1997, pour une série intitulée "Photomatons" et on les retrouve sur une série de photos plus récente conçue en 2013 pour l'expostion. Elle fait écho également à une autre partie "Les Hurleurs". 

 

Les autres thématiques abordées sont la migration, l'urbanisme mais aussi l'enfermement. 

 

Pour finir la série "Le feu" qui a été spécialement réalisée pour La Traversée, est consacrée à un rituel pratiqué par les Roms, qui, à la mort d'un des leurs, brûlent sa caravane. Au delà des images de cet incendie, on y voit des visages éclairés par la lueur des flammes. 

 

Cette exposition est le moyen le plus efficace d'appréhender l'oeuvre d'un photographe tourné vers l'humain et qui agit en témoin du monde qui l'entoure. 

 

 

 

La Traversée, une exposition de Mathieu Pernot jusqu'au 18 mai 2014, au Jeu de Paume 1 Place de la Concorde 75008 Paris, du mercredi au dimache de 11 heures à 19 heures, nocturne le mardi de 11 heures à 21 heures. 

 

Toutes les informations sur le site : www.jeudepaume.org

 

 

 

L'Asile des photographies à la Maison Rouge. 


 

Asile-des-photographies.jpg

 

Cette seconde exposition permet de dévoiler un autre aspect du travail de Mathieu Pernot. 

 

En 2010,  en compagnie de l'historien Philippe Artières, il est invité par la maison d'édition Point du Jour et la Fondation Bon-Sauveur, à travailler sur les archives de l'hopital psychiatrique de Picauville, dans la Manche. Les bâtiments de l'hopital devant être détruits, le but était de conserver d'une certaine façon la mémoire du lieu. Un service audiovisuel, animé par un infirmier passionné d'images, disposait de nombreux films et photographies anciennes. De plus Mathieu et Philippe ont eu un accès libre aux archives écrites de l'hopital, à commencer par les dossiers médicaux qui pour certains dataient d'avant le seconde guerre mondiale. Des documents couvrant la période des années 30 à nos jours. 

 

Si la plupart des images ne comporte pas de légende et si leurs auteurs ne sont pas connus, elles permettent d'apporter un témoignage fabuleux sur la vie d'une institution psychiatrique et sur son évolution, vue non de l'extérieur, mais depuis l'hopital. 

 

"L'Asile des photographies ne prétend donc pas à l'exactitude, quoi qu'il s'agisse de documents, ni fortiori à l'exhaustivité, bien que fidèle à leur diversité. Il traduit avant tout une expérience, la nôtre, inscrite dans une histoire collective, et comme telle multiple. Nous remercions chaleureusement la Fondation Bon-Sauveur ainsi que les gens de Picauville, de nous avoir offert cette liberté". 

 

Une façon de percevoir l'institution psychiatrique d'un oeil nouveau. 

 

Ce travail a donné lieu également à la réalisation d'un catalogue de L'Asile des photographies, publié par Point du jour, qui a obtenu le Prix Nadar Gens d'Images 2013, qui depuis 1955 récompense un livre consacré à la photo ancienne ou contemporaine publié en France. 

 

A noter également qu'une rencontre autour du thème Une histoire parallèle de la photographie aura lieu le 27 mars à 19 heures avec Mathieu Pernot et Philippe Astières. 

 

 

 

 

L'Asile des photographies, une exposition de Mathieu Pernot et Philippe Artières, jusqu'au 11 mai 2014, à La Maison Rouge 10 boulevard de la Bastille 75012 Paris, du mercredi au dimanche de 11 heures à 19 heures, nocturne le jeudi jusqu'à 21 heures. 


 

Toutes les informations sur le site : www.lamaisonrouge.org


 

Mathieu Pernot a également son propre site : www.mathieupernot.com

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents