Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Les maisons closes ; un ouvrage de Paul Teyssier

Publié par Christophe Gheeraert sur 2 Octobre 2010, 09:02am

http://www.parigramme.com/images/ISBN_MEDIUM_CLEAN/9782840966043.jpg

 

 

Interdites depuis le 13 avril 1946 par la loi Marthe Richard, elles s'invitent régulièrement dans le débat lorsqu'on parle de prostitution. Elles alimentent les fantasmes et ont inspiré cinéastes et romanciers.

 

Elles, ce sont les maisons closes.

 

A l'heure où Canal Plus s'apprête à diffuser la série "Maison Close" communiquant à grands coups de publicité dans les journaux et au cinéma, Paul Teyssier sort un ouvrage consacré au sujet et très bien documenté.

 

Architecte de formation, Il s'intéresse aux bordels des années 30 afin d'écrire son mémoire de fin d'étude. L'architecture des lieux lui semble passionnante. " Le point commun de tous les bordels de l'époque, c'est qu'ils étaient très fermés sur l'extérieur, comme coupés du monde. Mais une fois à l'intérieur, on avait l'impression de voyager avec des chambres aux thèmes exotiques."

 

http://www.parigramme.com/IMAGES/ISBN_MEDIUM_CLEAN/9782840966043/8_563869.jpg

 

Au delà du simple aspect architectural, Paul Teyssier va s'intéresser également à au côté sociétal qui entoure ces maisons de tolérance. "Dans les archives, on constate que les clients venaient de tous les milieux sociaux, de l'ingénieur en passant par l'artiste ou le dentiste."

 

C'est dans les documents de la police qu'il trouve les informations qui lui permettent d'étoffer son livre. "Je suis tombé sur des rapports de police qui racontaient les partouzes, les décors, les ambiances."

 

Il ne reste plus que quelques vestiges de ces lieux aujourd'hui, ici une façade ( Le one two two rue de Provence), là un escalier et des mosaiques (Le Delaville Café, boulevard Bonne Nouvelle), et cependant l'idée d'ouvrir à nouveau de tels endroits revient régulièrement à la tête de nos politiciens. Et après tout pourquoi pas?

http://www.parigramme.com/IMAGES/ISBN_MEDIUM_CLEAN/9782840966043/9_561733.jpg

 

Comme le dit Paul Teyssier : "C'est important de réfléchir la prostitution avec son lieu plutôt que de la nier et de la rejeter en périphérie."

 

http://www.musee-erotisme.com/images/MC/big/MC_4.jpg

Maisons closes parisiennes de Paul Teysier aux Editions Parigramme.

 

www.parisgramme.com

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents