Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Le premier qui l'a dit La comédie italienne de l'été

Publié par Christophe Gheeraert sur 11 Août 2010, 14:18pm

 

19456955_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100601_104424.jpg

 

De temps à autre, on retrouve sur nos écrans un film italien. Cet été » c'est  «Le premier qui l'a dit » qui s'y colle. Selon la bande-annonce, il s'agit de la comédie al dente ' de l'été. Une référence à la fabrique de pâtes qui appartient à la famille dont on parle ici?

 

Thomasso est le fils cadet d'une famille plutôt aisée qui est à la tête d'une usine qui fabrique la célèbre pasta italienne. Revenu dans sa petite ville natale dans le but de signer un contrat qui fera de lui un des associés de l'usine avec son frère Antonio, puisque son père a décidé de se retirer des affaires, il veut profiter de l'occasion pour dévoiler un certain nombre de choses qu'il cache à sa famille.

 

D'abord, il n'a pas fait d'études d'économie à Rome comme tout le monde le croit, mais il étudie les lettres. Il n'a aucune envie de prendre part à la direction de l'usine, mais souhaite devenir écrivain et enfin il est gay.

 

Alors qu'il s'apprête à prendre la parole lors d'un dîner de famille, son frère Antonio le devance pour faire la révélation à laquelle personne ne s'attend, il est gay... La réaction du père ne se fait pas attendre, il renie ce fils indigne et le somme de quitter la maison.

 

Cela remet en cause les plans de Tomasso qui est contraint de se taire et d'accepter une vie à laquelle il n'est pas préparé.

 

On est loin des comédies italiennes, véritables satires sociales, des années 70. Mais ce film permet d'évoquer les conflits familiaux et la peur du qu'en dira-t-on? Il dépeint une galerie de personnages haut en couleur, comme la tante quelque peu nymphomane qui chaque nuit, seulement vêtue d'un corset et d'un porte-jaretelle, crie « au voleur ».

 

Il y a aussi et surtout la grand-mère, diabétique, qui a créée la fabrique, qui observe cette famille en véritable spectatrice et qui est celle qui finalement comprendra et acceptera en premier la vie choisie par ses deux petits-fils.

 

Tout cela forme un film distrayant et moderne,dirigé par le réalisateur de Hamman, qu'on prend plaisir à regarder. Un bon moment donc en cette période estivale!

 

 

Le premier qui l'a dit- Un film de Ferzan Ozpetek avec Ricardo Sacamario, Nicole Grimaudo, Allesandro Preziosi, Eunio Fantaschini, Lunetta Savino, Elena Sofia Ricci, Ilaria Occhini, Bianca Nappi, Massimilianon Gallo, Carolina Crescentini.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents