Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Le new burlesque trouve ses lettres de noblesse

Publié par Christophe Gheeraert sur 17 Juillet 2010, 10:21am

19457486 jpg-r 760 x-f jpg-q x-20100602 114958

 

Il y a quelques jours, sortait le film de Mathieu Amalric, Tournée, primé au dernier festival de Cannes.

 

Cette comédie relate les tribulations de Joachim, un ancien producteur de télévision, qui après avoir refait sa vie aux Etats-Unis, revient en France à la tête d'une troupe de strip-teaseuses américaines, spécialistes du cabaret burlesque, pour une tournée des ports, avant de rejoindre, enfin c'est ce qu'espèrent ces artistes, Paris. Pourtant, Joachim perd la salle qu'il devait avoir dans la capitale.

 

Tournée, c'est l'occasion de découvrir l'art, pas si nouveau, du strip-tease. Oui en la matière, on peut parler d'art. Rien à voir en effet les prestations offertes dans les peep show.

 

Le cabaret burlesque, n'a rien de vulgaire et décline l'effeuillage sur le mode humour. Ces artistes, aux noms improbables, sont les dignes héritières des pin-up des années 50.

 

Si les Etats-Unis restent le berceau de cette forme de spectacle, tout le monde connait la médiatique Dita Von Deese, la France n'est pas en reste.

 

En effet, depuis quelques années, une touche à tout de génie, Juliette Dragon, tour à tour chanteuse, comédienne, artificière et effeuilleuse, développe cette forme d'expression artistique chez nous. A l'origine d'une école appelée « Le cabaret des filles de joie », elle investit régulièrement avec ses élèves La bellevilloise, un lieu culturel de la capitale, pour des shows originaux autour d'un thème sans cesse renouvelé.

35381 444276598012 597098012 5955177 6650059 n 

 

Le programme de la journée est simple, pour toutes celles qui le souhaitent. Des cours pour apprendre à se déshabiller, à danser et à aimer son corps. Le soir, mise en pratique au sein de la troupe et devant un public hétéroclite qui apprécie le spectacle et encourage ces artistes dans des numéros hors du commun teintés d'humour et de trouvailles en tout genre.

 

 

Au delà de la prestation, le mot d'ordre, de ces soirées, c'est que chaque femme, quel que soit son physique, est belle et sexy, et l'on peut remercier Juliette et ses acolytes de permettre à des femmes de se décomplexer.

 

Dans le film, d'Amalric, une des strip-teaseuses explique que le cabaret burlesque est composé de numéros mis au point par des femmes pour des femmes, sans l'intervention des hommes. C'est d'une telle évidence et c'est sans aucun doute pour cela qu'il n'y a pas la moindre once de vulgarité dans ces spectacles que je vous incite à découvrir.

 

Le dernier Cabaret des filles de joie de la saison aura lieu le samedi 24 juillet à La bellevilloise et s'appellera « Best of »

 

41582 130930796947098 3228 n

 

Alors n'hésitez pas à y aller et vous verrez l'effeuillage d'un autre oeil....

 

 

Cabaret des filles de joie La revue best of le 24 juillet 2010 à partir de 19h00 à la Bellevilloise 19/21 rue Boyer 75020 Paris

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents