Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


La couleur des sentiments : du roman au cinéma...

Publié par Christophe Gheeraert sur 17 Janvier 2012, 12:43pm

Catégories : #Littérature

http://www.commeaucinema.com/images/news/208_182957.jpg

 

Un roman, un film et une aventure incroyable. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette couleur des sentiments.

 

Alors que le film de Tate Taylor sort en DVD le 29 février prochain, le moment est particulièrement bien choisi de parler de ce coup de coeur.

 

Le point de départ :  Un roman de Kathryn Stockett et un sujet pour le moins singulier.

 

La couleur des sentiments c'est la petite histoire qui nourrit la grande. Nous sommes au début des années 60 à Jackson, Mississippi. Skeeter Phelan, revient de l'Université, diplôme en main, dans la ville qui l'a vue grandir. Quel destin s'ouvre à elle? Contrairement à ses amies, elle n'envisage pas l'avenir de la même manière. Son rêve est de devenir journaliste et écrivain.

 

Mais ce rêve peut-il devenir une réalité dans une Amérique bien pensante et traditionnelle où une femme blanche se doit d'épouser un homme à la situation confortable, aller à l'église tous les dimanches, participer aux parties de bridge organisées par les autres femmes, aux ventes de charités au profit de la famine en Afrique, faire des enfants et se comporter comme une épouse modèle avec l'aide d'une bonne noire, qui tient la maison, se charge de la cuisine et de l'éducation des enfants?

 

En attendant, Skeeter fréquente le club de bridge et la ligue dirigée par son amie d'enfance Miss Hilly. Mais une question l'obsède : Pourquoi Constantine, la bonne noire de la famille Phelan, celle qui l'a élevée, est partie sans laisser d'adresse?

 

Rosa Parks s'est déjà rebellée, Martin Luther King est en train mettre en marche les Afro Américains dans le but d'obtenir l'égalité des droits civiques.

 

Mais tout cela est bien loin de Jackson où les Noirs ont leur propres hôpitaux, leurs écoles, où l'on ne se mélangent pas.

 

Il suffit pourtant d'un évènement, une proposition de loi de Miss Hilly, pour que les bonnes noires aient leurs propres toilettes, afin de ne pas contaminer les familles blanches et d'une question posée à Aibileen, la bonne de la famille Leefolt : "Vous n'avez jamais envie de...Changer les choses?" pour qu'une idée voit le jour : écrire un livre racontant la condition des bonnes noires dans les familles bourgeoises d'une petite ville du Mississippi!

 

Ce n'est pas une, mais trois narratrices, Aibileen, Skeeter et Minnie, une cuisinière qui n'a pas la langue dans sa poche,  avec qui on partage cette aventure. 3 femmes que tout oppose, l'origine, l'âge, le parcours mais qui vont contribuer à faire changer les mentalités en apprenant à s'accepter et à se respecter.

 

La couleur des sentiments, The Help, puisqu'il s'agit là du titre original,  a défrayé la chronique lors de sa parution. En effet, qui aurait pu penser qu'une jeune romancière blanche, originaire de Jackson, puisse s'intéressait à la condition des domestiques noires au point d'en faire le sujet de son livre?

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Ir1ygZWfL._SL500_AA300_.jpg

 

Et si après tout cela n'était qu'une évidence? 

 

Il aura fallu 5 années de travail à Kathryn Stockett pour écrire son manuscrit. Ce dernier fut refusé par 60 agents litteraires avant d'être publié et de devenir un succès mondial. The Help est resté 100 semaines dans la liste des best-sellers du New York Times. En aout 2011, on comptait déjà plus de 5 millions d'exemplaires vendus à travers le monde.

 

Alors quoi de plus naturel que le cinéma s'interesse à ce phénomène.

 

Il faut dire que le film réalisé par Tate Taylor et distribué par les studios Disney propose une adaptation très fidèle au roman de Kathryn Stockett. Sa sortie contribue à relancer le débat concernant le sujet.

 

Les années 60 ne sont pas si loin et si les mentalités évoluent, il reste encore beaucoup de chemin à faire. Le roman, tout comme le film permettent d'en prendre à nouveau conscience et il s'agit là de la finalitéde toute cette aventure.

 

C'est pourquoi on ne peut que vous conseiller de lire La couleur des sentiments ou de voir le film. Et pourquoi pas les deux d'alleurs?

 

 

 

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett aux Editions Jacqueline Chambon

 

La couleur des sentiments de Tate Taylor avec Emma Stone, Viola Davis et Bryce Dallas Howard, sorti en DVD le 29 février 2012.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents