Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


L'Oeil sur... Stan Malko

Publié par Christophe Gheeraert sur 20 Mars 2014, 21:39pm

Catégories : #musique

Stan-Malko-2.jpg

 

L'actualité musicale de 2014 est vraiment très riche et les belles surprises se succèdent depuis le début d'année. On sait pourtant que l'industrie du disque ne laisse pas forcément beaucoup de place pour la nouveauté. 

 

Alors quand on apprend qu'un jeune artiste s'apprêteà sortir un EP, on ne peut que s'en réjouir! On s'en réjouit d'autant plus quand cet EP est réussi. 

 

Ce jeune artiste s'appelle Stan Malko. Il a accepté de répondre à quelques questions. 

 

Stan-Malko.jpg

 

Bonjour Stan! Peux-tu nous dire en quelques mots qui est Stan Malko? 

 

Je suis breton, j'aime les crêpes au citron. Je me sens bien dans les mégalopoles, là où les gens courent et où le dynamisme est très présent. Je suis plutôt sucré que salé. Je ne dis pas non à un bon verre de vin blanc. Je suis un passionné de musique, des artistes, des concerts et de la création. 

 

Quelles sont tes influences? 

 

Musicalement, j'écoute de tout. Je suis aussi bien touché par de la pop, que du jazz, que du rock ou de l'électro. Cependant, mes influences musicales se résument principalement par la pop anglaise ou américaine : Coldplay, Pink, OneRepublic,  voire des artistes français également : Zazie, Superbus; BB Brunes par exemple. 

 

Il est très difficile de se faire un nom dans l'univers musical aujourd'hui. Les labels sont souvent frileux à l'idée de signer de nouveaux artistes. Comment une jeune auteur-compositeur et interprète fait pour exister dans cette situation? 

 

C'est vrai que ce n'est pas évident de se faire une place dans l'industrie musicale d'aujourd'hui. Heureusement, internet est là. C'est une chance d'avoir autant de réseaux sociaux pour faire écouter sa musique, se faire connaître. Il y a 15 ans, je ne sais comment j'aurais pu faire pour sortir ce premier clip et mon EP. 

 

C'est d'ailleurs grâce à Ulule, un site de participation financière, que les internautes ont pu produire d'une certaine manière mon EP. Je les remercie encore et encore!

 

Youtube fait partie de ces plateformes qui permettent de la visibilité, de pouvoir mettre en avant ses créations. Je n'ai pas encore la chance d'être diffusé à la télévision, mais grâce à Youtube, ça me permet d'avoir cette liberté de mettre en lumière ce premier clip "London Calling" et des covers de chansons que j'apprécie. 

 

Internet facilite beaucoup de choses, laissant place à une grande concurrence. Mais finalement, n'y a-t-il pas de place pour tout le monde? 

 

Il y a une semaine, tu as dévoilé le clip de "London Calling", le premier extrait d'un EP qui sortira le 28 avril prochain. Parlons-en. J'ai eu l'occasion d'écouter les cinq titres qui le composent. Ce sont des chansons pop qui fonctionnent très bien. Des textes très bien écrits, simples, qui s'inscrivent dans l'air du temps, des mélodies efficaces, des arrangements soignés. Comment s'est fait le choix de ces cinq titres? 

 

 

Cela s'est fait assez naturellement dans l'ensemble. J'avais composé plusieurs chansons à la guitare. Aux premiers accords de "London Calling", j'ai su que ça serait le premier titre de l'EP. C'était une évidence finalement. 

 

Puis la deuxième chanson "Je sais" s'est aussi fait naturellement. La troisième a demandé plus de réflexion, mais j'ai adoré finalement travailler sur cette chanson que je voulais plus rock et électro. J'ai mis du temps à finaliser la maquette de la quatrième chanson "Danse". Elle n'a pas été évidente, car malgré une mélodie simple, ça m'a demandé pas mal de travail de création. Pour la cinquième chanson "Love", ça n'a pas été simple non plus. Je ne trouvais pas le titre pour finaliser l'EP. Alors j'ai pris ma guitare, et j'ai composé cette chanson acoustique. 

 

Clip-montage.JPG-.JPG

 

 Dans "London Calling", tu parles de l'appel de Londres, une façon d'évoquer la période durant laquelle tu y as vécu. Que gardes-tu de cette expérience. Est-ce que ce séjour a changé ta façon d'appréhender la musique, d'écrire?

 

Londres... Que dire de cette ville fantastique ?! Je devais passer six mois là-bas, mais j'en suis totalement tombé amoureux. J'y suis resté deux ans du coup... Je trouve que la capitale anglaise a un dynamisme incroyable. Et toutes les personnes que j'ai rencontrées là-bas me laissent un excellent souvenir. C'est grâce aux inspirationds des groupes anglais que je me suis mis à la guitare.  J'ai adoré prendre cette indépendance pour composer tous mes nouveaux titres. Et comme une dure rupture, le retour en France n'a pas été facile. J'ai mis beaucoup de temps à me sentir de nouveau bien à Paris. 


Tu parles beaucoup de sentiments, d'amour et de voyages dans tes chansons, c'est donc ça qui porte Stan Malko au quotidien? 

 

Dire que je ne suis pas quelqu'un de passionné serait mentir. Donc, c'est vrai que dans mon quotidien, j'aime vivre les choses, les rencontres, les relations à 100%. Et si je parle de voyages dans mes chansons, c'est avant tout de liberté. La liberté d'aimer, celle d'être libre et heureux finalement. Ne dépendre de personne et être qui l'on veut être. 

 

Je sais que tu chantes en anglais aussi. Pourquoi avoir fait le choix de ne proposer que des chansons en français pour cet EP? 


Je n'ai pas un accent anglais des plus fantastiques, malgrè mes deux ans passés à Londres. Pour cette raison, je laisse aux anglophone l'anglais. Ils sont bons, très bons, leur musique, leur culture, ils savent la gérer à la perfection. De mon côté, je m'inspire de la pop anglaise effectivement, mais je reste avant tout un artiste française. 

 

Tu as confié la direction artistique de ce premier EP à David Imbault, qui est connu surtour comme compositeur. Comment est-il arrivé dans cette aventure? Qu'a -t-il apporté à tes compositions? 


J'ai rencontré David il y a des années, 6 ans je crois. Ce qui m'a plu chez lui, c'est sa patte artistique et sa couleur musicale. Son inspiration, il la trouve principalement aux Etats-Unis et en Angleterre. On était fait pour se rencontrer! Il saisit bien ce que je veux musicalement et il sait comment arranger mes chansons. Il a un talent extraordinaire. De plus, étant compositeur, notamment de musiques de films, il a ce petit "truc" en plus que je n'ai pas trouvé ailleurs. Ce n'est pas qu'une rencontre professionnelle, c'est également un ami que j'apprécie beaucoup. 

 

Quand on écoute tes chansons, on se dit qu'on aimerait bien les entendre sur scène. Est-ce que tu as des projets de concerts? 


Oh bien évidemment. Je suis en train de préparer le showcase pour la sortie de l'EP le 28 avril. Je n'ai pas encore de date pour le concert. Je suis autant excité que terrorisé à l'idée de remonter sur scène! 


Tu es au tout début d'une carrière, que l'on te souhaite longue et riche. Comment envisages-tu ton avenir? Quelles sont les choses que tu rêves de faire? 


Mon avenir... Mon rêve serait de vivre de la musque. J'adore composer, j'aimerais passer la moitié de l'année en studio pour travailler sur de nouvelles chansons et l'autre moité sur scène, mais dans le but d'en mettre plein la vue au public, si la production me le permettait. J'aimerais partager mon dynamisme et ma posivité! 


La dernière question, c'est ce que j'appelle la question "Carte blanche". Quelle est la question que tu aimerais que l'on te pose et comment y répondrais-tu? 

 

"Où souhaiterais-tu tourner tes prochains clips?"

 

Loin! J'ai tourné le premier à Londres, mais j'aimerais aller encore plus loin pour le second. Je garde en tête cette idée de liberté, de voyage. J'aimerais faire voyager les gens à travers ma musique. Je rêve de tourner le prochain clip à Barcelone ou pourquoi pas... En Thailande! La vie réserve des surprises. 

 

Stan Malko (1)

 

Stan, je te remercie d'avoir accepté cette interview. Je te souhaite, au nom de l'équipe de Moi j'y crois, le meilleur pour la sortie de cet EP et pour la suite de ta carrière. 

 

Bien évidemment, c'est avec plaisir que nous continuerons à te suivre. 

 


 

London Calling, le premier EP de Stan Malko sera disponible sur iTunes le 28 avril 2014, mais vous pourrez le pré-commander dès le 30 mars 2014. Vous le retrouverez également sur Deezer, Spotify et toutes les plateformes de téléchargement légal. 

 

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site officiel de Stan Malko et vous inscrire à sa newsletter : www.stanmalko.com

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents