Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


L'oeil sur.... Diane Duquesne

Publié par Christophe Gheeraert sur 15 Novembre 2012, 21:22pm

Catégories : #artistes

 

550476_10151248076251514_1050583792_n.jpg 

L'un des buts de Moi j'y crois c'est de partager des coups de coeur artistiques et de vous présenter de jeunes artistes qui valent la peine d'être connus.

 

C'est le cas de Diane Duquesne. Cette jeune femme débordante d'énergie et de talent conduit sa carrière peu à peu en laissant libre court à ses envies. 

 

Après des débuts dans l'univers du théâtre, classique et musical, Diane a rejoint le groupe rock Maybe pop is

 

A quelques jours d'une série de concerts avec ce groupe, elle accepté de répondre à quelques questions et nous l'en remercions!

 

Comédienne, chanteuse... Tu as plusieurs cordes à ton arc. Parles nous de ton parcours. 


Comme j'ai toujours aimé les comédies musicales, à la sortie du bac, je suis entrée en formation "Arts de la scène" au Conservatoire. J'ai rencontré Olivier Schmidt à la fin de mon cursus et j'ai été embauché sur ces trois derniers spectacles musicaux. En parallèle, j'ai joué les princesses dans les 5 pièces pour enfants de Martin Leloup au théâtre Le Bout. Je suis partie à Nice l'été 2011 pour une pièce de boulevard nommé "Ma femme, mon banquier, mon suicide" d'Alexandre Delimoges, je me suis éclaté à jouer le rôle d'une bloggeuse de mode frivole et légèrement folle, "un rôle fait pour toi" dixit le metteur en scène. Un expérience gravé dans ma mémoire!

Tu as participé à plusieurs spectacles musicaux, était ce un rêve de ta part?

Depuis toute petite, j'ai toujours rêvé d'être chanteuse. Au lycée, j'ai pris mon courage à deux mains, j'ai joué 'l'Opéra de Quat'sous" de Brecht pour le spectacle de fin d'année. Ce fut la révélation, je voulais jouer et chanter. Les comédies musicales ont berçé ma vie.  Tout s'est concrétisé ensuite avec Olivier Schmidt.

Qu'est ce que t'a apporté cette expérience?

D'innombrables belles rencontres. J'ai appris mon métier aussi, les cours c'est bien, mais le vrai public, c'est incomparable. Les différents rôles que j'ai abordés m'ont fait évoluer, réfléchir. J'ai surtout compris à quel point j'adorais faire rire le public, de là un autre rêve de petite fille a commencé à pointer le bout de son nez...

Si on te proposait de choisir un rôle dans une des grandes comédies musicales,  ce serait lequel et pourquoi? 

J'ai évidemment plein d'idée qui me viennent en tête, mais celui que j'adorerai interpréter, auquel je pourrai me préparer des mois sans relâche, c'est Eva Perron dans Evita. Je suis loin des critères physiques du personnage mais la force d'Evita, son acharnement  à vouloir se sortir de la galère, fait vraiment écho en moi, et à mon histoire. J'adore les chansons qui plus est!

Aujourd'hui, tu fais partie du groupe rock "Maybe Pop Is". C'est une nouvelle aventure dans laquelle tu te lances. Comment as-tu rejoint le groupe? 

J'avais envie de faire partie d'un groupe, le style m'importait peu puisque j'ai des goûts très éclectiques.
Suite à des recherches sur internet, j''ai reçu pas mal de réponse, et c'est Maybe Pop Is qui a retenu mon attention. J'ai tout de suite accroché sur les chansons et sur leur univers ! On a fait un essai un mois plus tard, et il s'est trouvé que mon côté comédienne chanteuse leur convenait plutôt bien.

 Maybe-pop-is-irreel-futur.JPG

Peux tu nous présenter les autres membres du groupe? 

Tout d'abord, il y a Antoine, le guitariste compositeur, l'initiateur du groupe Maybe Pop Is.  Un ancien punk devenu comédien et qui s'est mis à composer pour divers projets depuis 2005.
A la basse Bluj' qui a joué dans beaucoup de groupes depuis les années 90, du rock celtique au rock indé en passant par l'electro-punk (Aesthetic Terrorist).

Et enfin Julien le batteur, plutôt influencé par le hard rock des années 70. Il a joué dans différentes formations, notamment les Messagers Clandestins et les Shining Box.

Comment définirais-tu le style de "Maybe Pop is"? 

C'est du pur rock anglais avec une forte teinte de punk, on y ajoute un grain très pop, avec ma voix parfois électrique et parfois presque acidulé, tu secoues, et t'obtiens un son sombre et élégant, des riffs qui claquent, et des mélodies qu'on retient à la première écoute. 


Par ailleurs, l'une des références du groupe est Siouxsie & the Banshees : on aime leur image fantasque et la recherche de mise en scène théâtralisé des chansons.

 

Vous serez bientôt en concert. Comment te prépares-tu pour ces scènes? 

 

Beaucoup de répétitions, de travail à la maison. Je prends le temps de me pencher sur chaque chanson pour y extraire du texte tout le potentiel théâtral, dramatique et scénique que je veux obtenir pour réellement les interpréter, les vivre. Pas un mot ne doit être laissé au hasard. Côté visuel, je veux faire revivre la pin up qu'on avait pu voir dans mon personnage de Betty dans le spectacle musical "Maison(s) Close(s)" d'Olivier Schmidt en 2010. Il était grand temps pour moi de revenir à cette esthétique glamour que j'affectionne beaucoup.

Peux tu nous livrer en avant-premières quelques surprises de ces concerts? 

Aie aie, qui dit surprise, dit totale discrétion. Je peux tout de même te révéler quelques pistes par ci, par là: Iggy Pop, Blondie... mais je ne peux pas en dire plus. Il faudra venir pour les découvrir!

Quels sont tes autres projets artistiques? 

Comme je le disais, je concrétise un autre rêve de petite fille, celui d'être humoriste. En 2010, j'ai fait la rencontre de Yoann Chabaud sur "Maison(s) Close(s)". Professeur à l'Ecole du One Man Show Paris au théâtre Le Bout, il a su très vite déceler mon envie de faire de l'humour, je le cite "Lance toi, au lieu de baver devant les affiches des autres humoristes". Il m'a vraiment poussé à croire en moi et je ne saurais jamais assez le remercier pour ça! Aujourd'hui je suis en deuxième année, j'écris mes sketchs et je commence à envisager la tournure du spectacle que je vais créer.

Enfin tu as droit à la question "Carte blanche", quel sujet voudrais-tu aborder? 

J'aimerai répondre à la question "Jouer au cinéma, tu y penses ou pas? Je dirai sans hésiter: Oui, c'est le dernier des rêves que je veux absolument accomplir, tôt ou tard, vous verrez ma frimousse sur grand écran. Mais pour y arriver, il faut du temps, et la scène, que ce soit les comédies, ou mon groupe de rock, c'est à ma portée, c'est ce qui me fait vivre aujourd'hui. Mais le cinéma, c'est de loin le milieu le plus fermé que je connaisse. Je ne suis pas "fille de" et je ne connais personne, donc je dois petit à petit faire mon trou  comme on dit, avant de voir un jour mon nom sur un générique de film.

Vous pourrez applaudir Diane Dusquesne et les autres membres de Maybe pop is les 22.23 et 24 novembre 2012 à 21 heures, Salon de l'Irreel du Futur 39 rue Chapon 75003 Paris. 
http://maybepopis.blogspot.fr/

Commenter cet article

thierry Antoine 16/11/2012 12:47

maybepopis.com

Christophe Gheeraert 17/11/2012 11:20



Merci pour l'info en ce qui concerne le site du groupe. Je l'ajoute à l'article!



thierry Antoine 16/11/2012 12:46

http://maybepopis.blogspot.fr/

thierry Antoine 16/11/2012 12:45

Venez nombreux , Diane est superbe !!!

Christophe Gheeraert 17/11/2012 11:22



C'est un argument de choc pour aller applaudir le groupe Maybe Pop is



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents