Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


L'Atlantique Noir s'expose au Quai Branly!

Publié par Christophe Gheeraert sur 7 Mars 2014, 11:14am

Catégories : #Exposition

http://www.quaibranly.fr/typo3temp/pics/fd62e44566.jpg

 

Nancy Cunard... Ce nom ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, par ses écrits et ses combats, elle a marqué la première partie du XXème siècle. 

 

Cette aristocrate anglaise s'est installée à Paris en 1920, après avoir rejeté les valeurs familiales dans lesquelles elle a été élevée.  Très vite elle va s'impliquer dans les nouveaux courants littéraires que sont le surréalisme et le dadaïsme.

 

 

A la suite de sa rencontre André Dévigne, qui l'initiera aux lettres françaises, elle publiera de nombreux poèmes. Elle fut également modèle pour Myra Viveash et Lucy Tantamount. 

 

En 1928, elle crée la maison d'édition Hours Press. Elle publia la première oeuvre de Samuel Beckett "Whoroscope", mais également Les "XXX Cantos" de Pound. 

 

Après deux ans d'une relation avec Louis Aragon, elle rencontre Henry Crowder, un musicien de Jazz afro-américain, dont elle sera la compagne. C'est à cette époque qu'elle devient une activiste en matière de politique raciale et de droits civils aux Etats-unis.  Elle publie en 1931, un ouvrage intitulé "Blackman and White Ladyship", dans lequel elle dénonce les attitudes racistes, comme celles de sa mère par exemple. 

 

http://cdn-maison-deco.ladmedia.fr/var/deco/storage/images/maisondeco/actus-deco/agenda/exposition-nancy-cunard-l-atlantique-noir/1920765-1-fre-FR/Exposition-Nancy-Cunard-L-Atlantique-Noir.jpg

Nancy Cunard et Henry Crowder

 

 

Elle commence alors un travail de collecte dans le but d'éditer "Negro-Anthology", regroupant des écrits de poésie, de fictions et de récits tirés de la réalité, essentiellement dus à des auteurs noirs américains tels que Langston Hugues ou Zora Neale Hurston, mais également des textes de George Padmore ou encore sa propre version de l'Affaire des Garçons de Scottsboro (Procès expéditifs de 9 garçons afro-américains agés de 12 à 20 ans, qui furent accusés sans preuves d'avoir violé deux femmes blanches dans un train de marchandises dans l'Etat de l'Alabama.)

 

Alors que cette anthologie n'est pas encore publiée, la presse parle de ce projet dès mai 1932. Ce qui vaut à Nancy Cunard de recevoir de nombreuses lettres de menaces et de haine. Loin de la décourager, elle décide d'ajouter quelques unes de ces missives à l'édition. 

 

Mais les combats de Nancy Cunard ne s'arrêtent pas là. Dès le milieu des années 30, elle s'engage dans la lutte contre le fascime, en écrivant sur l'annexion de l'Ethiopie par Mussolini, mais également sur la guerre civile en Espagne. Visionnaire, elle déclara que les "évènements en Espagne étaient le prélude d'une nouvelle guerre mondiale". Grâce à ses écrits, elle contribua à la mise en place de la souscription du Manchester Guardian. 

 

Durant la seconde guerre mondiale, elle fut traductrice à Londres au service de la Résistance française. Elle finira sa vie, sans argent et à la rue, le 17 mars 1965.

 

Aujourd'hui le Musée du Quai de Branly rend hommage à cette grande dame et à ses combats au travers d'une exposition consacrée à son "Negro Anthology", sortie il y a tout juste 80 ans.

 

Il faut dire que l'ouvrage de 855 pages est une véritable source d'informations sur la culture et la société afro américaine, mais aussi africaine, des années 30. On y retrouve en effet des documents consacrés à la culture popupulaire, la sociologie, l'histoire, l'histoire de l'art, au travers d'articles de presse, de photographies, de partitions musicales, de témoignages, de poèmes... 

 

Ce qui est impressionnant c'est de constater, qu'en plein coeur de la période coloniale et d'une ségrégation évidente, des femmes et des hommes ont lutté contre le racisme et le colonialisme et cela, quelques soient leurs origines. 

 

L'exposition de décompose en plusieurs aspects. "Nancy Cunard, Une femme-époque" pour mieux comprendre qui elle était. On y trouvera des photographies où elle apparait auprès de ses amants, de ses amis, des manuscrits de l'époque Hours Press; ses célèbres bracelets... 

 

http://strangeflowers.files.wordpress.com/2010/03/nancy_ray.jpg

 

"Negro-Anthology 1931-1934", la scènographie reprend le sommaire de l'ouvrage. cette partie permet de comprendre de quelle manière, cette anthologie fut conçue, mais aussi de présenter les différents auteurs qui y ont participé. 

 

"Egalité des races, Egalité des sexes, Egalité des Classes" Cette partie est consacré à l'aspect politique que l'anthologie peut avoir, au travers des différentes prises de positions des auteurs. Elle présente la réalité des mondes noirs, de l'Afrique à l'Amérique, grâce à des photographies d'époque, mais également à tous les documents concernant l'Affaire des garçons de Scottsboro. 

 

"Les créateurs : de Harlem à L'Afrique du sud", l'évocation des artistes noirs et de leur place dans le monde culturel. 

 

Enfin "Les poètes du monde défendent le peuple espagnol" s'intéresse à l'autre combat de Nancy Cunard qui fut à l'origine de sa vocation de journaliste. 

 

L'Atlantique Noir est une magnifique exposition qui permet de découvrir une femme, qui finalement n'est pas très connue, une époque, celle de l'entre deux guerres, riche en évènements culturels et politiques, et un ouvrage qui reste encore aujourd'hui comme emblématique de l'importance du peuple noir dans notre histoire, notre société. 

 

Elle est visible jusqu'au 18 mai et ce serait dommage de passer à côté d'une page de notre histoire collective. 

 

http://www.lardanchet.fr/medias/_custom/m/8fc1cec497f084962f7d47d771e190d9_109469.jpg

 

L'Atlantique Noir, une exposition autour de Nancy Cunard et de son ouvrage Negro Anthology, au Musée du Quai Branly 37 quai Bralnly 75007 Paris, jusqu'au 18 mai 2014. les mardis, mercredis et dimanches de 11h à 19h, les jeudis, vendredis et samedis de 9h à 21h. 

 

Toutes les infos sur le site : http://www.quaibranly.fr/

 

Commenter cet article

Louisa 07/03/2014 21:23

Superbe, merci pour cet article. Je ne connaissais pas Nancy Cunard... J'aimerais tant être à Paris pour voir cette expo. Je t'embrasse. Louisa

Moi J'y Crois! 08/03/2014 10:02



Bonjour Louisa, 


C'est une découverte pour moi aussi et j'ai très envie d'en savoir plus sur elle et son travail. Dommage que tu ne sois pas à Paris, j'aurai adoré qu'on y aille ensemble! 


A très vite j'espère! 


Bises 


Christophe


 


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents