Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Ita L. Née Goldfeld : le récit d'une femme parmi les autres

Publié par Christophe Gheeraert sur 9 Février 2013, 10:53am

Catégories : #Théatre

image001.jpg

 

Une journée ordinaire de décembre 1942. Ita, 67 ans est seule dans son appartement de la rue du Petit Musc.

 

Quand on frappe à sa porte et qu'elle entend "Police", elle se dit que c'est peut-être son fils, Jacques, que l'on a emmené à Drancy, qui revient.

 

Mais non, les policiers sont venus la chercher et lui laissent une heure pour se préparer.

 

Une heure durant laquelle elle va hésiter entre fuir ou attendre. Une heure pour se raconter, livrer son histoire, depuis Odessa dont elle est originaire, jusqu'à cet appartement dans lequel elle vit depuis 35 ans...

 

On se laisse emporter dans ce récit qui mêlent les souvenirs heureux, les images d'une violence extrême, cette volonté de s'intégrer, le rejet des juifs lorsque les allemands occupent Paris.

 

Basée sur une histoire vraie, cette pièce d'Eric Zanettacci permet de mettre un nom sur les destins de milliers de juifs, et cela marque un plus les esprits.

 

Hélène Vincent redonne vie à Ita avec un talent et une justesse incroyables. On oublie l'immense comédienne qu'elle est pour ne voir qu'Ita. Ita et sa frêle silhouette, Ita et sa chevelure blonde.

 

On rit avec elle, on pleure avec elle à l'évocation de ce qu'elle a vécu et vu. Tout comme elle, on a peur durant l'atente qui est la sienne.

 

On a envie de crier "Ita, prends ta valise et sauve toi!". Mais comme Ita, on essaie de trouver des raisons d'y croire, d'espérer que l'homme n'est pas si mauvais.

 

A l'instar de spectacles tels que Cabaret Terezin dont on a parlé ici, Ita L. née Goldfeld est une pièce nécessaire pour prendre toute la mesure de ce qui s'est passé pour ces milliers de personnes déportées.

 

Le temps passe et les survivants sont de moins en moins nombreux pour apporter leur témoignage.

 

C'est donc à nous d'oeuvrer pour que ces faits ignobles ne tombent dans l'oubli ou que certains en profitent pour en nier l'existance.

 

Je vous encourage donc à aller voir cette pièce avec vos enfants, ou vos élèves si vous êtes professeur, pour une des 60 répresentations exceptionnelles.

 

image002.jpg

 

 

 

Ita L. née Goldfeld, une pièce d'Eric Zanettacci, mise en scène de Julie Lopes Curval et Hélène Vincent, interprétée par Hélène Vincent, scènographie Tim Northam, lumières Arnaud Jung, au Théâtre du Petit Saint Martin 17 rue René Boulanger 75010 Paris, du mardi au samedi à 19h00, le dimache à 15h00.

 

www.petitsaintmartin.com

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents