Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


French Cancan : L'esprit de Paris plane sur Le Palace

Publié par Christophe Gheeraert sur 18 Mars 2013, 14:24pm

Catégories : #Théatre

French-Cancan.jpg

 

Si jamais on devait chercher ce qui caractérise le Paris By night, il y a fort à parier que l'une des choses qui viendrait spontanément à l'esprit, ce serait le fameux cancan. Le succès des revues des grands cabarets parisiens ne serait sans doute pas le même sans ce numéro. 

 

D'ailleurs, ce n'est pas par hasard que le fameux Paradis Latin propose des cours de cette danse endiablée.

 

Il faut dire que le cancan n'est pas né de la dernière pluie.  A l'origine, il s'agit d'une des figures d'une danse populaire et sulfureuse, le quadrille.  Le cancan ou coin-coin, est un galop en couple qui se danse dans les bals ou les cabarets, et dont l'origine remonte vers 1822.

 

Vous vous demanderez peut être pourquoi cette danse était très mal vue par les défenseurs de l'ordre moral?  C'est très simple, à l'époque les femmes portaient sous leurs jupons des culottes fendues. Par conséquent, le fait de dévoiler leurs dessous donnait à ce cancan une dimension pour le moins érotique.

 

Alors que ce quadrille semblait être tombé dans l'oubli, en 1850, Céleste Mogador, danseuse vedette du Bal Mabille, invente un quadrille naturaliste. Ce cancan redevient une danse à la mode et c'est tout naturellement qu'il sera proposé dorénavant dans les revues telles que celle du célèbre Moulin Rouge.

 

Le cancan a d'ailleurs ces stars. Qui  n'a jamais entendu parler de La Goulue ou de Valentin le Désossé? 

 

Les illustrations de Toulous Lautrec y sont sans doute pour beaucoup dans leur notoriété.

 

Le cancan devient "French" en 1860, grâce à un producteur anglais, Charles Morton, qui va proposer des ballets sur des airs d'Offenbach, dont le but est d'émoustiller un public anglophone en évoquant la liberté sexuelle française.

 

Dès lors, le french cancan devient un des symboles de notre Paris et cela bien au delà des frontières et du temps.

 

French Cancan 2

 

A partir du 19 mars 2013, le french cancan est mis à l'honneur par le metteur en scène Jacques Duparc et la chorégraphe Marie Valton, dans un lieu qui a fait les riches heures des nuits parisiennes, Le Palace.

 

L'idée de départ est simple mais il fallait y penser et surtout oser. Pourquoi ne pas revisiter la célèbre danse pour l'amener dans de nouveaux univers? 

 

Ce n'est pas moins de 15 danseurs et 5 chanteurs qui nous font découvrir toutes les nuances du cancan, en 8 tableaux et 1h40 d'une revue à couper le souffle.

 

C'est dans une maison des plaisirs que ce French Cancan nous convie. composée de 8 chambres aux décors et atmosphères différentes, le cancan peut s'y décliner. 

 

Au delà de la danse,  Claudia Mauro, Prisca Demarez, Régis Mengus, Gilles San Juan et Agnes Pat's se donnent la réplique et interprètent des chansons d'hier et d'aujourd'hui.

 

Après tout ce french cancan permet de voyager et il n'y a rien de superflu à imaginer un électro cancan ou encore un Bollywood cancan! Tout est possible même si l'esprit de Jacques Offenbach reste très présent.

 

French-cancan-3.jpg

 

Pour que le spectacle soit complet, l'habillage est important. Rien n'est donc laissé au hasard. Les décors sont signés par Christophe Vallaux, les lumières sont de Frédéric Millot, livrant ensemble la scène sous un cocktail de couleurs chatoyantes.

 

Les costumes sont l'oeuvre d'Eymeric François. Connu pour détourner avec brio les codes traditionnels de la couture, pour réaliser des création spectaculaires,  Il signe donc les costumes du spectacle en traduisant l'équilibre parfait entre tradition et  modernité nécessaire à ce "French Cancan". 

 

Alors oui le French Cancan est toujours bien présent, et loin d'être désuet, il peut se réinventer à l'infini!

 

 

 

French Cancan, The spirit of Paris, mise en scène de Jacques Duparc, chorégraphie de Marie Valton, Costume d'Eymeric François,  Décors de Christophe Vallaux, Lumières de Frédéric Millot. 

 

Avec les chanteurs : Claudia Mauro, Prisca Demarez, Régis Mengus, Gilles San Juan et Agnès Pat's.

 

Et les danseurs : Yvana Verbecq, Cristina Abad Garcia, Delphine Attal, Roxane Errin, Marie Folcher, Héléna Garic, Steve Guimaeres, Lionel Le Guevellou, Sabine Le Roc, Fanny Machuelle, Mauro Melim, Rachel Duraun Thierry Amsellem, Alick Senelis et Stéphanie Thelliez.

 

A partir du 19 mars 2013, au Palace 8 rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris, du mardi au samedi à 20 heures et le dimanche à 15 heures. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents