Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Frankenstein Junior : Un frisson de rire est annoncé sur Paris!

Publié par Christophe Gheeraert sur 8 Octobre 2011, 10:09am

Catégories : #Théatre

FrankensteinJunior.jpg

 

On peut dire que ce nouveau spectacle musical est particulièrement attendu et LV Productions fait mouche avec son choix d'adaptations.

 

A l'origine de ce Frankenstein Junior, un des grands aristes américain, Mel Brooks, devenu maitre dans l'art de films parodiques qui ont marqué les années 70 et 80. Qui ne se souvient pas de films tels Les producteurs, la folle histoire du monde, la folle histoire de l'espace....

 

Oui on peut le dire Mel Brooks est un génie du détournement des codes des films traditionnels pour en faire des pastiches.

 

C'est ce qu'il fait en 1974 avec ce film "Frankenstein Junior", son objectif : reprendre les règles des films d'horreur des années 30 et en faire une pure comédie. Et le moins que l'on puisse dire que ça fonctionne. Plus que librement inspiré du roman de Mary Shelley "Frankenstein ou le Prométhée moderne", il fait appel à Gene Wilder, son comparse de toujours afin de co signer le scénario de ce film, qui tient tout autant de l'hommage que de la parodie.

 

On y découvre l'histoire du petit-fils de Frankenstein qui se passerait bien du passé pour le moins encombrant de cet aieul envahissant . Il va même jusqu'a se faire appeler "Frankenstine". Cependant, parfois les choses vous rattrapent sans que l'on sache pourquoi. Alors quand il se rend en Transylvanie pour régler son héritage et qu'il est accueilli dans un chateau lugubre occupé par une veille femme et un serviteur bossu qui répond au doux nom d'Igor, l'histoire de son grand-père devient plus vivace que jamais, alors pourquoi ne pas créer un être vivant de toutes pièces... Et si les monstres n'étaient pas ceux que l'on croit?

 

Pour l'anecdote, il faut savoir que le film, réalisé en noir et blanc, a été tourné dans le même chateau, le même laboratoire et avec les mêmes accessoires que le Frankenstein de James Whale qui date de 1931.

 

Par ailleurs, on trouve dans le scénario de nombreux clins d'oeil à des films tels que La fiancée de Frankenstein, Le fils de Frankenstein ou encore plus impropable King Kong.

 

Mais Mel Brooks n'est pas seulement un cinéaste et un auteur dramatique, non il compose également. Alors c'est tout naturellement qu'il va se lancer dans l'adaptation des Producteurs en 2005 pour Broadway, puis qu'il donnera une seconde vie à son Frankenstein Junior pour la scène en 2007.

 

On sait que Paris est particulièrement sensible à ces spectacles irrévérencieux. Pour s'en convaincre, il suffit de se rémémorer l'accueil chaleureux réservé à Spamalot, inspiré du film des Monty Python, adapté pour l'occasion par Pierre-François Martin Laval et qui devrait revenir très prochainement à l'affiche!

 

Alors c'est avec plaisir qu'on apprend que LV productions déjà à l'origine de Fame, Hair ou plus récemment Hairspray qui éclairait le printemps et l'été du Casino de Paris et qui revient dès décembre à l'Espace Cardin, s'attaque à ce nouveau projet ambitieux.

 

Rien n'est laissé au hasard. D'abord c'est Ned Grujic qui met en scène cette version française, l'adaptation est confiée à l'incontournable Stéphane Laporte (Le Roi Lion, Mamma Mia, Hairspray, Panique à bord), c'est déjà un signe. Pour le reste, il suffit de découvrir les comédiens qui composent la troupe de ce musical, pour savoir que c'est du lourd :

 

Vincent Héden, Zacharie Saal, Camille Glémet, Valérie Zaccomer, Gaëlle Pinheiro, Patrice Latronche, Arnaud Delmotte, Céline Legendre-Herda, Sandrine Mallick, Jacques Vidal, Arnaud Gromard, Alexia Rey, et Fred Colas.

 

Au delà du talent de chacun d'entre eux, on sait qu'ils font preuve également d'une autodérision nécessaire à la réussite de ce genre de spectacle...

 

Alors à défaut d'un frisson d'horreur qui pourrait traverser la salle du Théâtre Dejazet, espérons surtout que c'est un public qui fera retentir un immense frisson de rire et de bonne humeur dès le 14 octobre 2011.

 

Parce qu'il est tout particulièrement important de faire fonctionner ses zygomatiques en ce moment, un passage au Dejazet me semble un bon exercice!!!

 

 

 

 Frankenstein Junior de Mel Brooks, adaptation de Stéphane Laporte, mise en scène de Ned Grujic, avec :

Vincent Héden, Zacharie Saal, Camille Glémet, Valérie Zaccomer, Gaëlle Pinheiro, Patrice Latronche, Arnaud Delmotte, Céline Legendre-Herda, Sandrine Mallick, Jacques Vidal, Arnaud Gromard, Alexia Rey, et Fred Colas.

 

Au théâtre Dejazet, 41 Boulevard du Temple 75003 Paris, à partir du 14 octobre et jusqu'au 27 novembre 2011. Du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 14h30 

 

http://dejazet.com/

http://lvshow.fr/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents