Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Amelia Earhart de Jennifer Lesieur aux Editions Grasset.

Publié par Christophe Gheeraert sur 8 Mai 2010, 10:32am

9782246757313.gif

 

 

L'histoire est remplie des destins de ces femmes qui ont contribué à changer le monde, à faire évoluer les esprits. Le 20ème siècle est propice à quelques belles rencontres.

 

En effet, les femmes furent contraintes de remplacer les hommes partis au front. De quoi leur donner des idées d'émancipation bien légitimes? Il n'y a qu'un pas que certaines d'entre elles ont franchi, portées par le mouvement que le début du siècle leur offrait. Elles allaient faire leur entrée dans des domaines jusqu'alors réservés aux hommes.

 

Parmi celles, dont on dit souvent qu'elles sont en avance sur leur temps (Et si c'était leur temps qui était tout simplement en retard?), on compte Amelia Earhart, pionnière dans l'univers de l'aviation.

 

Jennifer Lesieur (Massive Attack de A à Z, L'homme de la tour d'en bas, Jack London, Patti Smith...) lui consacre une biographie, parue aux éditions Grasset.

 

Amelia_Earhart1623.jpg

 

Cette américaine, née le 24 juillet 1897 au Kansas, surnommée Miss Lindy, en référence à son prédecesseur Charles Lindberg, fut la première femme à traverser l'Atlantique en 1928 en compagnie de Wilmer Stultz et de Louis Gordon, puis seule en 1932. elle réalisera plusieurs 'exploits qui lui permettent de recevoir  la Distinguished Flying Cross et la médaille d'or de la Société Nationale Géorgraphique.

 

Au delà de ses performances, un gout prononcé pour la communication, elle se prète en effet volontiers au jeu des questions des journalistes et bénéficie de l'arrivée du cinéma comme nouveau médium, et un physique avenant lui permettent d'aquérir une notoriété mondiale. la planète entière suit avec plaisir les aventures de cette jolie jeune femme que Roosevelt appelait l'américaine du siècle.

 

En 1937, elle se lance dans un nouveau défi avec son navigateur Fred Noonan : un tour du monde par l'est en passant par l'équateur à bord d'un bimoteur. On la voit à Lae en Nouvelle-Guiné, puis elle disparaît dans la région de l'archipel des Kiribati le 2 juillet 1937. Des recherches organisées par le gouvernement américain pendant 4 mois n'ont pas permis de trouver la moindre trace de l'appareil, ou des corps. Un grand mystère entoure donc cette disparition et plusieurs hypothèses plus ou moins fantaisistes furent lancées. Du vol d'espionnage aux dessus des installations japonnaises dans le Pacifique, dont elle aurait été chargée par le gouvernement à une capture par les mêmes japonnais, en passant par un atterrisage de fortune sur une île et une fin de vie au milieu des autochtones, tout a été avancé.

 

Il est cependant plus vraisemblable que cette disparition est liée à une erreur de pilotage suivie d'une panne sèche au dessus de l'océan. L'avion d'Amelia devait se poser sur l'ile de Howland et un navire militaire, doté d'une radio, basé à proximité a reçu un dernier message disant : " Nous devrions être au-dessus de vous, mais nous ne vous voyons pas... Le carburant commence à baisser.", puis plus rien...

 

De quoi alimenter le mystère. Amélia Earhart a été déclarée officiellement morte le 5 janvier 1939.

 

Un film de Mira Nair, Amelia, retrace son histoire. C'est l'actrice Hilary Swank qui lui préte ses traits, aux côtés de Richard Gere.

 

Amelia Earhart de Jennifer Lesieur aux Editions Grasset.

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MICHEL GENOVESE 07/10/2010 00:53


Bonsoir,

J' ai trouver votre bLOG très intéresant et surtous votre article sur le livre de Jennifer LESIEUR sur l' aviatrice AMELIA EARHART que j' ai lu avec passion. Je vais inscrire
le lien de votre bLOG parmis les BLOGS que j' aime.Je vous invite cordialement à visitez mon BLOG http://michelgenovese.unblog.fr/ dédier à l’ étude du sixième sens et aux résolutions des énigmes
de l’ histoire. Un grand merci d’ avance de le communiquez à vos amis , vos connaissances.

Amicalement
Michel GENOVESE


Christophe Gheeraert 07/10/2010 06:46



Merci de votre commentaire. J'irai bien entendu visiter votre site et je partagerai votre lien.


Cordialement


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents