Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Zora la Rousse : Un classique de la littérature pour enfants

Publié par Christophe Gheeraert sur 17 Juillet 2016, 09:27am

Catégories : #Littérature

 

L'été est propice à la lecture. Et pourquoi ne pas se replonger dans les classiques, histoire de retrouver quelques petites merveilles qu'on avait presque oubliées.

 

La littérature pour enfants est une mine infinie pour y faire des découvertes. Loin des histoires naïves, certes nécessaires, pour construire un imaginaire, certains romans relatent une réalité, bien éloignée du pays des bisounours et qui plongent les jeunes ou les moins jeunes lecteurs, dans des aventures qu'ils n'avaient pas soupçonnées.

 

C'est le cas de Zora la Rousse, une héroïne pas comme les autres, d'un roman de Kurt Held, mais pas seulement car, la jeune fille a vraiment existé!

 

Pour mieux comprendre l'intérêt de ce livre, rien de mieux que de se plonger dans l'histoire dans son auteur.

 

 

Kurt Held, de son vrai nom Kurt Kläber, est né le 4 novembre 1897 à Iéna en Allemagne. Il a publié des ouvrages sous son pseudo, son propre nom et parfois sous celui de son épouse Lisa Tetzner avec qui il a co-écrit.

 

Après avoir combatu auprès des troupes allemandes lors de la Première Guerre Mondiale, Held est frustré par la défaite. Il espère une régénération sociale et politique de la société allemande et se rapproche du mouvement communiste.

 

Il enchaine les emplois, tour à tour mineur dans la Ruhr, vendeur de livres ambulant, il fonde également une Arbeitsschule à Bochum. Il partage avec d'autres artistes une envie de littérature faite d'agitation et de lutte contre l'ordre bourgeois qui serait au service de la classe ouvrière.

 

Kurt Held sera l'un des acteurs de la Révolution Allemande et devient membre du Parti Communiste d'Allemagne, le KPD.

 

En 1924, il se marie avec Lisa Tetzner, une romancière qui écrit des livres pour enfants. Ensemble ils vont se lancer dans une promotion de la littérature communiste.

 

Lisa Tetzner et Kurt Held

 

En 1925, il fait les frais de la censure, puisque son livre Die Barrikaden an der Ruhr est interdit. Les plus engagés des intellectuels du moment, tels que Hermann Hessen, Brod, Feuchtwinger, vont se mobiliser en faveur de la liberté d'opinions. Held participe dès lors à la fondation de plusieurs périodiques de critiques et de propagande comme Die Linkhurve.

 

Le soir de l'incendie du Reichstag, en 1933, Kurt Held est arrêté mais il parvient à s'évader et quitte l'Allemagne. Il rejoint la Tchécoslovaquie avant de retrouver Lisa Tetzner à Zurich en Suisse. Il prend alors conscience de son statut d'écrivain Juif Allemand... Il restera en Suisse jusqu'après la Seconde Guerre Mondiale. Durant cette période, interdit de publication, il signe ses livres du nom de son épouse. Il se rend régulièrement à Paris, où il est un militant actif du centre d'émigration allemande et fréquente les membres du Parti Communiste.

 

Il quitte cependant le KPD en 1939, en protestation contre le stalinisme et s'éloigne de plus en plus de la politique. Il se consacre essentiellement à l'écriture. Ses ouvrages défendent des valeurs faites de solidarité. Il parle des enfants déshérités, confrontés à l'exclusion sociale, qui n'ont que pour seule porte de sortie l'amitié... 

 

En 1948, Kurt Held obtient la nationalité Suisse. C'est dans son pays d'accueil qu'il s'éteint en 1959, des suites d'une fièvre typhoïde, contractée lors de la première guerre mondiale. Il lègue sa demeure, La Casa Pantrovà aux écrivains et aux artistes. 

 

Son plus grand succès il obtient en 1941 avec Die Rote Zora und ihre Bande, Eine Erzählung aus Dalmatien für die Jungend (Zora la Rousse et sa bande, un conte de Dalmatie pour la jeunesse). 

 

 

En pleine guerre, il part visiter la Yougoslavie. Alors qu'il se trouve en Croatie, il fait la connaissance Zora et de Branko. Ce dernier vient de perdre sa mère. Tous deux font partie d'une bande de jeunes voleurs qui subsistent comme ils peuvent. Kurt Held voudrait emmener en Suisse les deux jeunes gens. Mais son statut de réfugié l'empêche d'aller au bout de son projet.

 

Cependant, touché par leur histoire, et persuadé que le sujet peut lui permettre de mettre en lumière les marginaux d'Europe, il décide d'en faire un roman. Zora, qui l'a impressionné par la manière dont elle a su faire de ces orphelins une bande soudée et solidaire, devient son personnage central.

 

Senj en Croatie

C'est dans la ville de Senj, sur la côte dalmate que l'action se déroule. On suit les aventures de Zora et de sa bande, des adolescents en marge de la société, parmi lesquels Branko, qui vient de perdre sa mère et qui ne connait pas son père. Ces orphelins vivent ensemble, comme une vraie famille, unis et solidaires, dans les ruines du château de l'Uscoque, qui a été occupé par une bande de pirates au XVIème siècle. C'est tout naturellement qu'ils se sont baptisés le Gang de l'Uscoque.

 

Le château de Senj, Croatie

 

Les habitants de Senj voient d'un très mauvais oeil, ces orphelins, qu'ils considèrent comme des sauvages. D'autant que ces derniers ne cessent de leur jouer des tours... Le seul qui apprécie le gang de l'Uscoque, c'est un vieux pêcheur, pauvre et honnête. Les enfants et le vieil homme lient des liens très forts et Zora et le gang vont l'aider tout naturellement dans le conflit qui l'oppose aux entreprises de pêche au gros....

 

Le livre sort dans un premier temps en Suisse et en Allemagne et les tirages se succèdent. Traduit en plusieurs langues, il faut attendre 1959, pour que Zora la Rousse sorte en France, sous le titre Zora la Rouquine. Il sera réédité en 1980.

 

 

Entre temps, il est adapté en série télévisée en 1979. Cette coproduction germano-helvético-yougoslave est composée de 13 épisodes de 26 minutes. Elle est diffusée en France le 9 janvier 1981 dans l'émission Récré A2.

 

En 2007, Zora devient l'héroîne d'un film de Peter Kahane.

 

 

Zora la Rousse est un roman qui véhicule de vraies valeurs et qui s'inscrit dans la lignée de la litératture réaliste. D'un autre temps, certes mais ô combien actuelle, cette histoire devrait ravir toute une nouvelle génération de lecteurs qui recherche de vraies aventures dont les héros leur ressemblent.

 

Une idée de lecture estivale à ne pas négliger!

 

Zora la Rousse, un roman de Kurt Held.

Zora la Rousse : Un classique de la littérature pour enfants

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents