Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Heidi fait son retour au cinéma!

Publié par Christophe Gheeraert sur 31 Janvier 2016, 20:33pm

Catégories : #cinéma, #Littérature

 

Parmi les histoires qui ont bercé l'enfance de plusieurs générations, il y a un roman suisse qui a pour héroïne une petite fille qui répond au doux nom de Heidi.

 

Je me souviens de mon jeune âge et d'une série qui passait à la fin des années 70 dans une fameuse émission pour la jeunesse, Récré A2.

 

Aujourd'hui c'est le cinéma qui s'apprête à donner une nouvelle vie à cette petite fille qui va sans aucun doute séduire la jeune génération et réjouir leurs parents, qui connaissent déjà l'une des nombreuses adaptations.

 

 

Une fois n'est pas coutume, cette sortie cinéma nous permet de faire un retour en arrière pour évoquer ce personnage et sa créatrice, Johanna Spyri.

 

Et oui derrière cette histoire, il y a une femme de la bonne société Suisse Alémanique, que l'on pourrait presque comparer à notre célèbre Comtesse de Ségur.

 

 

Johanna Spyri est née le 12 juin 1829 à Hirzel dans le canton de Zurich, dans une famille qui compte six enfants. Son père, Johann Jakob Heusser est médecin, chirurgien et soigne des malades mentaux. Sa mère, Meta, est la fille du Pasteur de la ville, Diethelm Schweizer, qui est également compositeur de cantiques et auteur.

 

La scolarité de la petite fille se déroule entre l'école de Hirzel et les cours particulier du Pasteur Salomon Tobler. Elle se poursuivra à Zurich où elle apprend les langues modernes et le piano.

 

Après un court séjour à Yverdon Les Bains, en Suisse Romande, elle rentre à Hirzel où elle va aider sa ère à élever ses deux plus jeunes soeurs. Lectrice acharnée, elle affectionne tout particulièrement Annette Von Droste Hülshoff et Goethe. Elle essaiera de se libérer de la vision pieuse du monde transmise par sa mère. 

 

 

Durant cette période, elle fait de nombreux séjours dans la région de Coire, dans le canton des Grisons, notamment à Jenins et Maienfeld, qui deviendront les lieux où se déroule l'histoire de Heidi.

 

En 1852, elle épouse Johann Bernhard Spyri, un avocat qui deviendra par la suite chancelier de la ville de Zurich. Ensemble ils auront un fils Bernhard. Père et fils mourront en 1884. Dès lors, Johanna Spyri se consacrera à son travail littéraire. Elle décède le 7 juillet 1901 à Zurich où elle est enterrée.

 

 

De 1870 à sa mort, elle écrira 31 livres pour la jeunesse parmi lesquelles la très célèbre histoire de Heidi, parue en 1880.

 

Les aventures de la petite montagnarde se décomposent en deux romans.

 

 

Dans le premier volume, on découvre Heidi, diminutif de Adélaïde, une petite orpheline de 5 ans, Elle a été récueillie par sa tante maternelle Dete, à la mort de ses parants alors qu'elle n'a qu'un an. Dete vient de trouver une bonne place à Francfort sur le Main et ne peut plus s'occuper de sa jeune nièce. Elle décide alors de confier l'enfant à son grand-père paternel Tobias, qui vit retiré du monde depuis la mort de son fils, dans les alpages au dessus de Maienfeld.

 

Très vite, Heidi va trouver sa place dans ce nouvel environnement et se lier d'amitié avec Peter, un jeune chevrier et la grand-mère de ce dernier. Elle permet également à Tobias de retrouver la société dont il s'était coupé.

 

 

Pourtant Dete, qui est la tutrice légale de Heidi, vient la rechercher pour l'emmener à Francfort, où la petite fille va servir de demoiselle de compagnie à Clara Sesemann qui est paralysée. Les liens entre Heidi et Clara deviennent très forts. Cependant, Heidi ne parvient pas à s'acclimater à la grande ville et ses montagnes lui manquent. Elle finit par tomber malade, et pourra finalement retourner vivre auprès de son grand-père.

 

 

Dans le second volet des aventures de Heidi, la jeune fille a retrouvé son grand père. Tous deux vivent maintenant dans le village. Clara rêve de rendre visite à sa jeune amie, mais sa santé ne lui permet pas de faire un si long voyage. C'est donc le docteur, ami de la famille de la Sesemann, qui a soigné Heidi, qui se rend en Suisse.

 

La petite fille, ravie de retrouver celui qui est à l'origine de son retour dans ses montagnes l'accueille avec joie et lui fait découvrir sa vie. Quand elle apprend que l'état de santé de Clara ne cesse de s'aggraver, elle propose au docteur de la faire venir dans les alpages, persuadée que l'air vivifiant des montagnes permettra à son amie de guérir... 

 

 

Au travers de cette histoire d'amitié entre enfant et des relations familiales compliquées, les deux romans évoquent l'ère industrielle et les bouleversements sociaux qu'elle a provoqués. La confrontation entre l'univers alpestre, naturel et sain, et la vie dans les grandes villes en pleine mutation industrielle, à laquelle on associe la maladie et l'indifférence, sont à l'origine du succès que rencontrent les deux livres.

 

Les aventures de Heidi ont été traduites dans plus de cinquantes langues, et ont débarqué en France en 1933, sous les titres "Heidi" et "Heidi grandit".

 

 

Le cinéma et la télévision se sont bien évidemment intéressés à cette histoire. En 1937, Hollywood en donne sa version avec l'enfant star de l'époque, Shirley Temple. En 1974, c'est le créateur de manga, Isao Takahata qui réalise une serie de 52 épisodes. Puis en 1978, une série germano suisse de 26 épisodes est diffusée en France avec dans le rôle Heidi la jeune Katia Polletin.

 

 

Il ne s'agit là que de quelques unes des nombreuses adaptations de Heidi qui est même devenue une comédie musicale en 2004.

 

 

Aujourd'hui Heidi revient donc sur grand écran, dans une version signée par le réalisateur suisse Alain Gsponer. Le cinéaste à qui l'on doit "Rose" et "Le Petit Fantôme",  est un habitué de l'adaptation de livres pour la jeunesse. Il livre ici un opus qui laisse la part belle aux relations entre les différents personnages et aux paysages filmés de manière sublime.

 

Dans la distribution on compte la présence de l'immense acteur Bruno Ganz qui joue le rôle du grand-père et de la pétillante Anuk Steffen, qui donne vie à Heidi.

 

Le film sort le 10 février. De quoi passer un bon moment en famille!

 

 

Heidi, d'Alain Gsponer, avec Anuk Steffen, Bruno Ganz, Isabelle Ottmann, Quirin Agrippi, Katharina Schüttler, Hannelore Hoger, Maxim Mehmet, Jella Haase, Peter Lohmeyer et Anna Schinz. Sortie en salle le 10 février 2016. 

Heidi fait son retour au cinéma!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents