Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Le Presbytère : Un ballet emblématique de Béjart!

Publié par Christophe Gheeraert sur 5 Avril 2015, 10:25am

Catégories : #Danse

 

Pour encore quelques représentations exceptionnelles à Paris, au Palais des Congrès, mais également pour plusieurs dates en province, le Béjart Ballet Lausanne danse Le Presbytère, chorégraphié par ce Maître incontesté de la danse dite "contemporaine", Maurice Béjart. 

 

Ce spectacle va bien évidemment enthousiasmer les inconditionnels de la danse, mais devrait aussi séduire un public beaucoup plus large, qui n'a pas l'habitude du ballet, ce qui est mon cas. 

 

Le Presbytère a une histoire qui commence sur la scène du Théâtre de Chaillot en 1997. avec la présence d'Elton John et du groupe Queen. 

 

Jorge Donn

 

Maurice Béjart souhaite alors rendre hommage à deux personnalités artistiques qui ont marqué leurs temps : Jorge Donn, qui fut un danseur icône pour le chorégraphe et Freddie Mercury, la plus belle voix du rock britannique, tous deux morts du sida au début des années 90. 

 

Freddie Mercury

 

Et le sida, il en est justement question dans ce ballet qui mêle intelligemment les chansons de Queen avec des airs de Mozart. 

 

Ce qui est loin d'être inopportun, tant il y a de la rock attitude chez Mozart et du lyrisme dans la voix de Mercury. 

 

 

Ici, rien de glauque ni de malsain, mais que du vivant... Comme les interventions de Freddie Mercury, issues du concert de Wembley en 1986, et qui semblent s'adresser au public du Palais des congrès. Et cette mise en avant toute particulière de l'album "Made in Heaven", dernier opus de Queen, que l'on prend plaisir à redécouvrir et qui trouve toute sa place dans ce ballet, à tel point qu'il semble faire bloc avec les chorégraphies de Béjart. 

 

Sur scène, c'est une explosion de musique, de mouvements, d'émotions qui se mélangent et qui coupent le souffle. On vibre avec  chacun des 37 danseurs qui nous racontent une histoire, véritable hymne à la jeunesse et à l'espoir qui résonne plus que jamais dans notre société actuelle. 

 

 

Le Presbytère n'est pas marqué par le temps, bien au contraire. Et la chorégraphie signée par Béjart est intemporelle et touchante. On ne peut donc que remercier le Béjart Ballet Lausanne d'entretenir l'héritage et de partager avec les jeunes générations un univers magnifique! 

 

Maurice Béjart

 

Bejart aimait la rencontre, le mélange des genres et les mots qu'il prononçait en évoquant son ballet, ne font que confirmer cette impression ressentie en tant que spectateur : 

 

"Mes ballets, sont avant tout des rencontres : avec une musique, avec la vie, avec la mort, avec l'amour... Avec des êtres dont le passé et l'oeuvre se réincarnent en moi, de même que le danseur que je ne suis plus, se réincarne à chaque fois en des interprètes qui le dépassent. 

 

Coup de foudre pour la musique de Queen. Invention, violence, humour, amour, tout est là. Je les aime, ils m'inspirent, ils me guident et, de temps en temps, dans ce no man's land où nous irons tous un jour, Freddie Mercury, j'en suis sûr, se met au piano avec Mozart. 

 

Un ballet sur la jeunesse et l'espoir, puisque, indécrottable optimiste, je crois aussi malgré tout  que The Show Must Go On, comme le chante Queen."

 

 

"Vous avez dit : Faites l'amour pas la guerre... Nous avons fait l'amour. Pourquoi l'amour nous fait-il la guerre?"

 

Cette phrase lancée durant le spectacle est comme un leitmotiv qui nous emmène hors de tout et insuffle en nous une force extraordinaire, celle de vivre et d'aimer quoi qu'il arrive. 

 

Alors oui, après plus de 350 représentations dans le monde, Le Presbytère n'a rien perdu de son charme ni le jardin de son éclat... 

 

 

Le Presbytère, un ballet de Maurice Béjart sur des Musiques de Queen et de Mozart, Costumes de Gianni Versace, Lumières de Clément Cayrol, Réalisation des Lumières de Dominique Roman, Montage vidéo de Germaine Cohen, avec le Bejart Ballet Lausanne. 

 

Les 5 et 6 avril au Palais de Congrès de Paris, le 9 avril au Zénith de Dijon, les 11 et 12 avril à l'Amphithéâtre 3000 de Lyon, le 15 avril au Zénith de Nantes, le 18 avril au Zénith de Rouen, les 22, 23 et 24 avril au Théâtre le Colisée de Roubaix. 

 

Pour plus d'informations : http://www.lepresbytere-lespectacle.com/

Le Presbytère : Un ballet emblématique de Béjart!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents