Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Horns : Un thriller fantastique à découvrir!

Publié par David Koenig sur 4 Octobre 2014, 09:25am

Catégories : #cinéma

 

Ig (Daniel Radcliffe) est raide dingue amoureux de Merrin (Juno Temple), une jolie rousse. Alors quand Merrin est brutalement assassinée, Ig dévasté, est pointé du doigt comme meurtrier. Dans un accès de désespoir, d'étranges cornes vont lui pousser sur la tête, lui donnant un pouvoir inattendu et salutaire : faire ressurgir les pulsions profondes des gens qu'il croise avouant leurs pêchés. Ig part alors en croisade pour la vérité. 

 

Horns Commence doucement, comme un drame, comme un de ces drames de la vie qui nous emboutissent, qui nous enfoncent dans le plus profond désespoir. Puis très vite, Alexandre Aja distille ici des détails qui nous font prendre conscience que l'affaire n'est pas banale : Une ville très remontée contre le héros de l'histoire, tous convaincus, y compris le père de la victime, qu'Ig est l'incarnation du mal qui a oté la vie à sa tendre petite fille, des amis aux relations intenses qui se connaissent depuis l'enfance... 

 

Jusqu'ici tout va bien. Puis le fantastique s'en mêle. Les cornes! Les cornes conduisent à des scènes très drôles et politiquement incorrectes avec des passages aux aveux dont on se passeraient bien dans une ville à l'abandon, un lieu de perdition niché entre la montagne et un lac forestier. Le héros sème la zizanie pour notre plus grand bonheur aprochant au fur et à mesure de la vérité. 

 

 

Qui mieux que Daniel "Potter" Radcliffe pour incarner ce mal-être, cet infini désespoir intensifié par son regard bleu métallique, consumé par l'alcool et la colère? On fait sienne sa souffrance, on est sûr de son innocence. Comment Harry Potter pourrait être une ordure? Une chose est sûre, l'enfance est bien derrière lui et il est décidé à nous le prouver. Ou du moins a-t-il encore quelque chose à nous prouver avec son visge lessivé et mal rasé? Il est à l'aise, mis en confiance par un maître du fantastique, registre dans lequel il fait ses armes (La Dame en Noir). L'autre atout de ce film c'est incontestablement Alexandre Aja qui maîtrise ses éléments  et réussit à instaurer un climat de tension, d'angoisse et de suspense. Un petit français qui a bousculé le cinéma d'horreur hollywoodien avec "Mirrors", "La colline a des yeux", "Maniac", ou encore "Piranha". Le fils d'Alexandre Arcady est allé à bonne école et sait nous raconter des histoires. Ici, il est tour à tour touchant, percutant, sadique, nostalgique. 

 

Horns est un ovni, un mélange de genres, avec pour toile de fond un scénario fantastiquo-horrifique tiré d'une oeuvre d'un autre illustre rejeton, celui de Stephen King, Joe Hill. 

 

 

On ne peut oublier la magnifique Juno Temple, rousse evanescente et diaphane qui illumine la pellicule à chacune de ses apparitions en flashback. Son personnage révèle bien des mystères et la vérité est tenue secrète jusqu'au bout. Sans oublier le père de "Dexter" (série TV) qui est le père d'Ig... 

 

Je ne dévoilerai pas ici la fin, somme toute inattendue, mais il nous manque malgré tout une part d'ironie pour couronner ces deux heures palpitantes, une fin à la Sam Raimi du style jusqu'en enfer. 

 

 

Horns 

 

Avec Daniel Radcliffe, Juno Temple, James Remar, Heather Graham

Réalisateur : Alexandre Aja

D'après le roman de Joe Hill "Horns"

Scénario : Keith Bunin

Durée : 2h00

Thriller/drame romantique/fantastique en anglais. 

Horns : Un thriller fantastique à découvrir!

Commenter cet article

trafic organique 10/10/2014 15:37

Je vous encourage à écrire d'avantage ! Merci pour cet article , je partage et recommande !
N'hésitez pas à visiter ma page !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents