Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Hardelot : L'entente Cordiale a son château!

Publié par Christophe Gheeraert sur 22 Août 2014, 05:57am

Catégories : #Patrimoine, #Monuments

 

On le sait, l'histoire du Nord-Pas-de-Calais est rythmée par les invasions et  incursions ennemies en tout genre. Mais cette région est aussi une terre d'accueil et de franternité. 

 

Hardelot ne fait pas exception à cette règle, bien au contraire! Je vous emmène aujourd'hui à la rencontre de ce lieu hors du commun... 

 

Il suffit d'une petite visite sur la Côte d'Opale pour aller découvrir le château d'Hardelot! En effet il ne se situe qu'à 40 minutes des Caps Blanc-Nez et Gris-Nez et à quelques kilomètres à peine de Boulogne-sur-Mer. 

 

A l'origine, au XIIème siècles, les Comtes de Boulogne font bâtir un premier château, appelé château d'Ardrelo. En 1194 Renaud de Dammartin y signe la charte communale de Boulogne. 

 

Mais c'est en 1222 que les bases du château actuel sont construites par le Comte Philippe Hurepel de Clermont. L'histoire de cette forteresse est marquée par les prises et reprises qui la verra passée des mains des troupes françaises à celles des Anglais mais aussi des Bourguignons. 

 

 

En 1615, Marie de Medicis fait assiégé le château,occupé par des protestants. Le siège est tenu par le Maréchal d'Ancre. Hardelot est largement détruit et c'est une ferme qui s'intalle dans les ruines. 

 

La paroisse de Condette en Boulonnois, sur laquelle se trouve le château, ne vit que de très loin les évènements de 1789, plus occupée par l'invasion des sables de la côte. Le château est cependant mis en vente comme bien national en 1791, et c'est le Seigneur de Châteaubourg qui en fait l'acquisition. 

 

Il sera à nouveau vendu en 1820. Ses 880 hectares de dunes et de garennes qui s'étendent jusqu'à la mer en font un endroit particulièrement recherché. Le sable s'avançant inexorablement dans les terres on entreprend les premières plantations de résineux. 

 

Ellen Ternan & Charles Dickens

 

L'Anglais Sir John Hare achète Hardelot en 1848 et tente de restaurer les ruines du château médiéval, qui abritent à la même époque les amours de Charles Dickens et d'Ellen Ternan. 

 

En 1865, le Capitaine Henry Guy fait à son tour l'acquisition du lieu. Il y construit un manoir de style Tudor au dessus des souterrains du château du XIIIème siècle et conserve une des tours. 

 

En 1899, John Robinson Whitley rachète le manoir et ses dépendances qui deviennent un centre d'attraction pour la région, avec son golf, ses courts de tennis, ses chasses, son étang de pêche... Plusieurs hôtels et restaurants s'installent dans les environs à partir de 1910.  Pendant la Première Guerre Mondiale, Hardelot est mise à la disposition de l'armée britannique. 

 

 

En 1934, c'est l'Abbé Bouly, prêtre de Condette et d'Hardelot qui achète le château qui accueille alors une congrégation religieuse. 

 

Abbé Bouly

 

En 1979, Hardelot devient l'un des décors du film de Roman Polanski, Tess. Il sera cédé à la commune de Condette en 1987. Un bail emphythéotique de 50 ans est signé entre le Conseil Général du Pas-de-Calais et Condette en 2001 dans le but d'installer dans le château un centre culturel. 

 

Des travaux de rénovation sont entrepris à partir de 2007, après la découverte du mérule dans les charpentes, boiseries et murs du château. 

 

 

C'est le 13 juin 2009, que le Centre Culturel de l'Entente Cordiale voit le jour. Un projet mené en relation étroite entre le Conseil Général du Pas-de-Calais et le Comté de Kent, avec pour objectif de promouvoir la culture britannique sous toutes ses formes. Des expositions y sont régulièrement organisées et le lieux accueille chaque année en juin un important festival de musique classique au sein d'un théâtre elisabéthain. 

 

 

Il y a encore quelques jours s'y tenaient des représentations du célèbre musical Sweney Todd de Stephen Sondheim. 

 

 

Mais cette année 2014 marque un tournant dans l'histoire culturelle d'Hardelot. Les intérieurs du château ont été réaménagés pour créer une exposition permanente consacrée à l'histoire de Hardelot et des relations franco-britanniques. La décoration qui y est présentée s'inspire des demeures anglaises et françaises de la seconde moitié XIXème siècle. Le mobilier provient des collections du Mobilier Nationale et est complété par des des oeuvres d'art appartenant au château d'Hardelot ou prêtées par les Musées du Louvre, de Boulogne-sur-Mer et de Saint-Omer. Cette exposition permanente a été confiée à Stephen Clarke. Emmanuel de Quillacq et Christophe Laborde ont conçu quant à eux des jardins d'inspiration tudor à l'extérieur de l'enceinte médiévale. 

 

Parmi les projets futurs liés à Hardelot, l'inauguration d'un véritable théâtre élisabéthain, entièrement conçu en bois par le cabinet Andrew Todd, démontable, il pourra accueillir 400 spectateurs. 

 

 

La culture britannique a donc encore une longue vie au sein de ce centre culturel de l'Entente Cordiale. 

 

Un lieu à visiter et à faire vivre! 

 

 

Château d'Hardelot, 1 rue de la Source 62360 Condette, ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00 pour les jardins et pour les visites des salons du château du mardi au dimanche de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00, entrée gratuite. 

 

Pour plus d'informations : http://www.chateau-hardelot.fr/

 

 

Hardelot : L'entente Cordiale a son château!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents