Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Cluny : Un voyage au temps du Moyen-Âge...

Publié par Christophe Gheeraert sur 8 Août 2014, 06:05am

Catégories : #Musée, #Patrimoine, #Monuments

 

S'il est un temps qui n'est pas très bien connu, ou plus précisément sur lequel on a des idées préconcues, c'est bien le Moyen-Âge. 

 

Pourtant, cette époque est plus qu'intéressante et méritait bien son musée... 

 

Ce dernier se situe en plein coeur de Paris, à quelques pas du quartier St Michel, dans un hôtel particulier, celui de Cluny, qui a lui seul vaut le détour. 

 

Il faut dire que l'histoire du site est riche et permet de comprendre un peu plus les orignies de notre capitale. 

 

 

Dès le XIIIème siècle, le lieu accueille les abbés de l'ordre de Cluny, d'où son nom. Le bâtiment d'origine, construit par Jean III de Bourdonet, est agrandi à la fin du XVème siècle par Jacques d'Amboise, Abbè de Cluny. On trouve d'ailleurs les armes d'Amboise, "Trois pals alternés d'or et de gueules" sur les lucarnes de la façade. 

 

L'hôtel de Cluny, en plus des Abbés de l'ordre reçoit de nombreux dignitaires importants. Parmi les personnalités qui ont séjourné à Cluny, on compte Marie d'Angleterre, qui y a été enfermée pendant 40 jours en 1515, histoire de s'assurer qu'elle ne portait l'héritier de son défunt mari, le Roi Louis XII avant que la couronne ne revienne à son cousin, le futur François Ier. 

 

Marie d'Angleterre

 

En 1537, c'est Jacques V d'Ecosse qui fait un séjour dans l'hôtel parisien lors de son mariage avec la fille de François Ier, Madeleine de France. 

 

 

Dès le XVIIème siècle, l'hôtel de Cluny va servir de nonciature aux légats du Pape. Le nonce y réside en compagnie de sa maison composée d'une vingtaine de personnes dont deux secrétaires. 

 

Avec le XVIII ème siècle, Cluny trouve une nouvelle occupation. C'est celui qui fut l'imprimeur-éditeur de la reine entre 1774 et 1792, Nicolas-Léger Moutard, qui y installe ses presses. 

 

Mais la Révolution passe par là, avec son lot de vandalisme. L'hôtel de Cluny est vendu comme bien national. Il subira de nombreuses transformations et agressions jusqu'à ce que l'Etat n'en fasse l'acquisition en 1843. 

 

Edmond du Sommerard

 

Parmi les résidents de Cluny, on trouve un certain Alexandre du Sommerard, conseiller-maître à la Cour des Comptes. Ce passionné du Moyen-Âge, s'y installe en 1833 et loue quelques pièces pour y organiser sa collection d'objets. 

 

Cette collection est rachetée en 1843 par l'Etat, qui nomme Edmond du Sommerard, le fils d'Alexandre, premier directeur du Musée des Thermes et de hôtel de Cluny. La restauration des bâtiments est confiée à l'architecte Albert Lenoir qui travaille en collaboration avec le ferronier d'art Pierre François Marie Boulanger. 

 

 

L'hôtel de Cluny est classée monument historique dès 1846. A proximité, se trouvent les Thermes gallo-romains de Cluny qui ont été cédés à L'Etat par la ville de Paris. Ils sont attaché à l'hôtel en 1843 et seront classés en 1862. 

 

L'hôtel de Cluny a la particularité d'être le plus ancien hôtel particulier construits à Paris entre cour et jardin, dans le style gothique flamboyant, avec son architecture en U, constiuée d'un corps de logis prolongé de deux ailes en équerre qui délimitent une cour intérieure. 

 

Le musée accroît ses collections au fil des années. Avec la création en 1977 du Musée de La Renaissance à Ecouen, sa muséographie évolue. Ce qui permet à d'autres musées et châteaux d'enrichir leurs séries par le biais des dépôts. 

 

 

C'est en 1992 que Cluny change de nom pour devenir le Musée national du Moyen-Âge.

 

Au total Cluny expose près de 2300 oeuvres et objets sur les 23000 pièces de la collection sur 2000 m², couvrant la période allant de la Gaulle Romaine jusqu'au XVIème siècle et orginaires d'Europe, de l'Orient Byzantin et musulman ainsi que du Maghreb. 

 

 

En visitant le musée du Moyen-Âge, vous pourrez admirer des sculptures romanes et gothiques en pierre et en bois, une riche collection de vitraux, parmi lesquels ceux de la Ste Chapelle, des pièces d'orfévrerie et d'émaillerie, mais également des tableaux, des tapisseries et des objets du quotidien. 

 

 

Bref un large éventail de ce que le Moyen-Âge nous a apporté. 

 

Et tout est fait pour que le public, quelque soit son âge puisse y trouver son compte. 

 

 

Ainsi, un parcours y particulèrement adapté aux plus jeunes, sous forme d'un jeu de rôles. 

 

Et histoire de terminer la visite sur une note plus lointaine encore, un petit tour dans les thermes de Cluny, qui sont incroyablement bien préservés, s'impose. 

 

 

Alors que vous soyez à Paris et que vous cherchiez un endroit à visiter, ou que vous vous demandiez quels sont les lieux à ne pas râter lors de votre passage dans la capitale, l'hôtel de Cluny est un excellent choix, bien moins connu que Le Louvre, il regorge cependant de magnifiques oeuvres qui n'ont rien à envier à l'illustre musée! 

 

 

Je vous souhaite d'y passer un excellent moment! Bonne visite! 

 

 

Musée National du Moyen-Âge, Hôtel de Cluny 6 place Paul Painlevé 75005 Paris, tous les jours sauf le mardi de 9h15 à 17h45. 

 

Pour plus d'informations : http://www.musee-moyenage.fr/

Cluny : Un voyage au temps du Moyen-Âge...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents