Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Homer Sykes : l'Angleterre des Années 70 et 80 exposée!

Publié par Christophe Gheeraert sur 15 Juillet 2014, 16:54pm

 

Voici une exposition à ne pas manquer, si vous êtes comme moi fans de ce que l'Angleterre a produit en matière de musique dans les années 70 et 80.

 

Pour la première fois en France, ce sont 90 clichés du photographe britannique Homer Sykes qui sont exposés jusqu'au 12 octobre 2014 à La Maison de la Photographie Robert Doisneau de Gentilly. 

 

Homer Sykes

 

Né au Canada en 1949, Homer Sykes arrive en Grande-Bretagne en 1954, lorsque sa mère se remarie. Pasionné de photographie depuis l'adolescence, il dispose de sa propre chambre noire. En 1968, il intègre le London College of Printing. Impresionné par le travail de photographes de l'époque comme Cartier-Bresson, Davidson, Friedlander, Frank, Uzzle et Winogrand, il passe ses vacances d'été à New-York, où il fait de nombreuses photos. 

 

Alors qu'il cherche une idée de projet photographique, Homer Sykes tombe par hasard sur un article consacré aux Britannia Coconut Dancer, une troupe de danse folklorique. Il se lance alors dans une recherche sur les fêtes locales en Grande-Bretagne et commence à photographier différents festivals à travers le pays. Ses clichés s'inspirent de ceux de Benjamin Stone. Cependant, avec l'utilisation d'un petit appareil photo, il peut se mêler facilement à la foule, pour trouver des modèles involontaires, et fait de véritables reportages photo sur la vie ordinaire en milieu urbain. Son travail est exposé dans plusieurs galleries, reconnu par Collin MacInnes. Il participe également au livre de Gordon Fraser "Once a Year : Some Traditional British Customs".  

 

 

Devenu photographe indépendant, Homer Sykes travaille régulièrement pour des magazines tels que The Observer, The Telegraph, Time ou Newsweek Magazine pour lesquels il couvre les conflits du Proche-Orient ou de l'Irlande du Nord. 

 

 

Mais très vite, Sykes s'intéresse également à son propre pays, dans une période marquée par la politique de Margaret Tatcher. Une époque particulièrement faste par sa culture pop-rock. 

 

Ses photographies deviennent ainsi les témoins d'une Angleterre en pleine mutation, en crise, une société en proie au doute qui se réinvente au quotidien... 

 

 

Il va suivre ainsi le mouvement des "New Romantics" qui s'opposent aux Punks. On lui doit de nombrex clichés pris dans le club à la mode au début des années 80, The Blitz. 

 

 

Mais il ne faut pas voir en Homer Sykes le photographe du glam-rock, du punk ou du new-wave, non ce qui l'intéresse c'est l'humain, comme il le dit lui-même. 

 

 

"Je ne suis pas un photographe de rock ou de pop, je photographie des gens avant tout". 

 

Au travers de ces 90 clichés exposés, ce sont les deux premières décennies de la carrière d'un photographe peu connu chez nous qui sont mis à l'honneur.

 

Deux décennies qui sont comme un écho à la période que nous vivons actuellement. 

 

Une exposition à ne pas manquer! 

 

 

England 70-80, l'exposition Homer Sykes jusqu'au 12 octobre 2014, Maison de la Photographie Robert Doisneau 1 rue de la Division Leclerc 94250 Gentilly. du mercredi au vendredi de 13h30 à 18h30, le samedi et le dimanche de 13h30 à 19h00. 

Entrée libre. 

 

Pour plus d'informations : http://www.maisondelaphotographie-robertdoisneau.fr

 

Et sur le site du photographe : http://www.homersykes.com/

Homer Sykes : l'Angleterre des Années 70 et 80 exposée!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents