Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Hibernatus : Un nouveau réveil au théâtre...

Publié par Christophe Gheeraert sur 10 Juillet 2014, 18:09pm

Catégories : #Théatre

 

La presse télé s'est fait l'écho la semaine dernière d'une nouvelle qui a dû en surprendre plus d'un.

 

 

Même s'il n'y a rien d'officiel, l'animateur de TF1,Jean-Luc Reichman, devrait reprendre le rôle de Hubert de Tartas, marqué par son plus célèbre interprète Louis de Funès, dans une version scènique de Hibernatus. 

 

Pari risqué? C'est le moins que l'on puisse dire. Il semble bien difficile de passer après le comédien hors du commun qu'était Louis de Funès. 

 

Hibernatus, pour beaucoup d'entre nous c'est avant tout un film, réalisé par Edouard Molinaro à la fin des années 60. Et pourtant le film qui nous a tous marqué n'est autre que l'adaptation d'une pièce de Jean Bernard-Luc, qui porte le même nom. 

 

 

Cet auteur, également scénariste et dialoguiste, a écrit plusieurs pièces de théâtre qui ont été jouées à la fin des années 40 et dans les années 50. 

 

Jean Bernard-Luc

 

Le point de départ de Hibernatus c'est le retour d'une expédition au Groenland, durant laquelle un homme est retrouvé intact, emprisonné dans un bloc de glace depuis les années 1900. Impressionnés par la vitalité du système pileux de l'individu, les Docteurs Altmeyer et Bactoff, spécialistes de l'hibernation artificielle, décident de le réanimer. Et ça fonctionne! Après 36 heures de réchauffement, son coeur commence à battre de nouveau. L'hiberné est vivant et a dormi pendant un bon demi-siècle... 

 

Lorsqu'on détermine que l'hiberné n'est autre que Paul Fournier, le grand-père d'Edmée de Tartas, l'épouse de Hubert de Tartas, un metteur en scène de cinéma, on le confie à sa famille. Cependant, afin de ne pas lui faire subir un choc trop brutal, on lui fait croire qu'il vit toujours à la belle époque. 

 

Paul pense donc être le descendant de cette famille, dont il est en fait l'ancêtre... 

 

Georges Vitaly

 

La pièce est créée le 26 janvier 1957 au Théâtre de l'Athénée à Paris. La mise en scène est signée Georges Vitaly, dans des décors de François Ganeau. Hubert de Tartas est joué par Jean Parades, Edmée est interprétée par Germaine Auger. C'est François Guérin qui créé le personnage de Paul Fournier. Dans la distribution, il y a aussi un certain Jean-Pierre Marielle, dans le rôle du Professeur Loriebat. 

 

Jean Parades

 

Si l'on en juge par les critiques de l'époque, l'accueil est plutôt bon. Pour en citer quelques unes : 

 

"On pense à de l'Anouilh résolument rose. Je dirai même que l'art morose d'Anouilh trouve ici une sorte de compensation parodique" Georges Lerminier

 

"En arrivant, je souffrais d'une épouvantable migraine et Hibernatus m'a fait du bien comme de l'eau sédative." Robert Kemp (Le Monde)

 

Germaine Auger

 

Un excellente comédie de boulevard qui a marqué son époque. 

 

François Guérin

 

Le cinéma français de la fin des années 60, trouve souvent son inspiration dans le théâtre. 

 

 

La Gaumont reprend donc la recette d'Oscar (sorti en 1967) : l'adaptation d'un succès du théâtre, la réalisation d'Edouard Molinaro et le couple Louis de Funès et Claiude Gensac dans les rôles principaux. 

 

Claude Gensac et Louis de Funès

 

Le scénario et les dialogues sont signés par Jean Halain, Jean Bernard-Luc (l'auteur de la pièce), Louis de Funès et Jacques Vilfrid. 

 

Quelques modifications sont apportées par rapport à la pièce. Le personnage de Hubert de Tartas, n'est plus metteur en scène mais industriel et ses répliques sont retravaillées pour coller avec la nature et le jeu de De Funès. 

 

Bernard Alane dans le rôle de Paul Fournier

 

Le tournage se déroule essentiellement au Vésinet, à Versailles, à St Germain en Laye, à l'Abbaye de Royaumont et à l'aéroport du Bourget. 

 

Molinaro, alors jeune réalisateur sous contrat avec la Gaumont, et De Funès ont déjà travaillé ensemble sur Oscar et leurs relations étaient loin d'être excellentes. De Funès n'aimait pas la direction du réalisateur, trouvant que celui-ci faisait trop de prises et qu'il ne riait pas lors de ses répliques. 

 

Edouard Molinaro et Louis de Funès pendant le tournage de Hibernatus

 

Malgré cela il se retrouve sur Hibernatus. Voilà ce que disait Edouard Molinaro sur le tournage de ce film. 

 

"Nous nous étions juré ouvertement de ne plus travailler ensemble. Et deux ans après... Oscar avait eu un tel succès. (...) La Gaumont nous a rapprochés une deuxième fois. Comme je ne voulais pas compromettre un projet qui me tenait à coeur, "Mon oncle Benjamin", je ne pouvais pas me permettre de refuser "Hibernatus" (...).

 

Nous avons fait huit scénarios que De Funès a refusé les uns après les autres. Pire que ça : nous avons commencé le tournage sur la huitième adaptation, ou la neuvième, au bout de huit jours il a décidé de revenir à... la première! C'était une star, il était le patron.

 

Le tournage a été trés tendu, en situation de paix armée. Heureusement Claude Gensac était adorable. Elle avait la même légèreté que dans ses rôles. Louis l'adorait. Elle faisait le pont entre lui et moi. J'avais beau être en colère, un jour j'ai dû me détourner de la caméra tellement je riais en le regardant jouer la scène où il explique que sa femme a explosé parce qu'elle avait trop mangé. C'était les Monty Python avant l'heure!

 

Comme cela se passait mal, j'ai voulu partir avant la fin du tournage. C'est Louis qui a voulu que je reste. (...) En fait avec De Funès, nous formions un couple difficile, nous avons enfanté dans la douleur, mais nos bébés ne sont pas trop loupés."

 

Ils ne retravailleront plus jamais ensemble. 

 

Hibernatus est sorti en salle le 10 septembre 1969 et attiré 3 366 973 spectateurs à l'époque, sans compter les nombreuses diffusions télé. 

 

 

plus de 40 ans après la sortie du film, l'aventure devrait donc reprendre là où elle avait commencé, sur scène. 

 

On parle du Théâtre de la Michodière pour accueillir cette nouvelle production. Si le nom de Marie Anne Chazelle a été évoqué pour reprendre le rôle d'Edmée, il semblerait que la comédienne ne soit pas disponible. Qui marchera sur les pas de Claude Gensac? Les paris sont lancés. 

 

Rien n'a filtré pour l'instant sur cette nouvelle version de Hibernatus? Sera-t-elle plus proche de la pièce de 1957 ou du film? L'action se passera-t-elle de nos jours? 

 

Le mystère reste encore entier. Tout ce que l'on sait, c'est que D8 serait intéressé pour diffuser la captation de la pièce.

 

Pour tout connaitre de ce troisième réveil d'hibernatus, il faudra attendre 2015! 

Hibernatus : Un nouveau réveil au théâtre...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BERNARD LUC 14/08/2014 22:51

j ai fait un lien entre le site de mon père et votre blog amitiés
jean charles bernard luc
EXCELLENT MONTAGE

Moi J'y Crois! 15/08/2014 06:21

Merci beaucoup pour ce lien! Je vous souhaite une excellente journée!

martine 13/07/2014 14:43

très bien.

Mireille Berbesson 12/07/2014 15:25

C'est une bonne nouvelle, cette reprise. Je connais le film bien sûr, mais je n'ai jamais vu la pièce. Intéressant de voir un acteur d'aujourd'hui se saisir ainsi d'un rôle marqué par de Funès. Il me tarde de voir le résultat.

BERNARD LUC 12/07/2014 07:04

EXCELLENT ARTICLE SUR L HISTORIQUE DE HIBERNATUS
JEAN CHARLES BERNARD LUC

Moi J'y Crois! 12/07/2014 10:30

Merci beaucoup pour ce commentaire. J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents