Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Le Théâtre Rive Gauche : Une prochaine saison qui fait envie...

Publié par Christophe Gheeraert sur 5 Juin 2014, 09:43am

Catégories : #Théatre

 

Ca y est le théâtre Rive Gauche a dévoilé hier soir, sa prochaine saison. Et ce que l'on peut vous dire c'est qu'elle s'annonce excellente.Un avant-goût qui je l'avoue m'a donné l'eau à la bouche. 

 

C'est Eric-Emmanuel Schmitt qui a joué les maitres de cérémonie, en l'absence de Bruno Metzer (souffrant de l'ulcère du Directeur, dixit Monsieur Schmitt himself!).

 

Les deux premières saisons sous la direction de Bruno Metzer et Eric-Emmanuel Schmitt ont permis de présenter aux spectateurs des pièces exigentes en terme d'émotions comme "Le Journal d'Anne Franck" et "La Trahison d'Einstein", avec ce sentiment de l'équipe que la programmation avait fait mouche et qu'elle avait rencontré son public.  

 

Francis Huster et Jean-Claude Dreyfus dans La trahison 

D'Einstein. 

 

Depuis que la nouvelle direction a repris le théâtre en 2012, la création fait partie de ses objectifs.

 

Lors de la saison 2013-2014 ce sont trois spectacles originaux qui ont été présentés : "Miss Carpenter", "The Guitrys" et "La Trahison d'Einstein", mais aussi une reprise de l'excellente pièce "L'Affrontement" qui a permis à Davy Sardou de remporter le Molière du meilleur comédien dans un second rôle. 

 

L'Affrontement avec Francis Huster et Davy Sardou

 

A noter que "L'affrontement" sera joué en juin et en juillet au Théâtre avant de partir en tournée. 

 

Pour la saison prochaine, l'équipe créative continue sur sa lancée et ce sont deux créations qui vont voir le jour, avec pour constat que "La réflexion n'exclut pas l'humour. Et que l'humour n'exclut pas la réflexion". 

 

La saison s'ouvre donc sur "Georges et Georges" qui débutera le 22 aout.

 

 

Il s'agit de l'histoire de Marianne et Georges qui sont en couple depuis plusieurs années et qui ne se supportent plus. Marianne voudrait retrouver le Georges amoureux qu'elle a rencontré, Georges aimerait une Marianne plus en folie... Et si chacun d'entre eux pouvait être face à son fanstasme? 

 

Une pièce qui en cache une autre, puisque Marianne et Georges, c'est le couple Feydeau! 

 

Après le pitch de la pièce présenté par Eric-Emmanuel Schmitt, c'est le metteur en scène Steve Suissa  qui est venu parler de ce qui nous attend. 

 

Steve Suissa

 

Il raconte son impression en découvrant le texte de cette comédie. Un projet qu'il définit comme fou. Un nouveau challenge excitant, un énorme délire envoutant, C'est ainsi que Steve Suissa qualifie "Georges et Georges". 

 

Pour lui, la distribution s'est imposée comme allant avec les personnages. Ici pas vraiment de têtes d'affiche ou de comédiens "bankables", mais des artistes de qualité comme Steve aime en découvrir, parmi lesquels Davy Sardou. 

 

Davy Sardou

 

Ce dernier parle, quant à lui des répétitions qui ont commencé il y a 4 jours, du plaisir d'être associé à ce projet intelligent, de la troupe et de cette collaboration efficace avec Steve Suissa. Pour lui "Georges et Georges" montre une fois de plus le talent d'Eric-Emmanuel Schmitt et s'avère être un excellent hommage à Feydeau. 

 

Ses partenaires de scène sont Alexandre Brasseur, Christelle Reboul, Véronique Boulanger, Zoé Nonn et Thierry Lopez. 

 

Mais, nous aurons l'occasion de parler très vite de cette comédie conjugale plus en détail! 

 

 

 

Autre projet, autre ambiance avec l'adaptation de la nouvelle de Stefan Zweig, "Le Joueur d'Echecs", qui sera sur la scène du Rive Gauche à partir du 3 septembre. Ce texte qui est le dernier écrit par Zweig aura un interprète de choix, Francis Huster. 

 

 

 

Hier, Francis Huster a souligné cette chance et ce risque fou de jouer "Le joueur d'Echecs", cette oeuvre qui va l'emmener en voyage. Cette dernière oeuvre de Zweig qui est une véritable traversée du miroir. 

 

Au delà du projet en lui même, Francis Huster a évoqué ce plaisir de jouer au théâtre Rive Gauche, où il n'y a pas d'énormes lustres et autres fioritures, mais qui est pour lui "Un non théâtre où l'on fait du vrai théâtre". Touchant de l'écouter, quand il évoque Eric-Emmanuel Schmitt en faisant le parallèle avec ses pairs Jouvet ou Barrault, mais aussi de son travail avec Steve Suissa, qui a modifié sa conception du jeu. Selon lui, le théâtre de Steve Suissa c'est comme un cinéma en 3D, où le jeu laisse moins la place à la théatralité. 

 

 

Olivier Barrot

 

Face à ces deux grands projets, Eric-Emmanuel Schmitt fait part également de la volonté de la direction d'ouvrir le théâtre Rive Gauche à d'autres arts. C'est dans cette optique que durant quelques soirées dans l'année, seront présentées des conférences-spectacles, parmi lesquelles "La grande histoire du music-hall français", orchestrée par Olivier Barrot. Ce dernier, qui présente "Un jour, un livre" sur France 3 depuis 23 ans, sera pour l'occasion un véritable historien du music-hall, de 1900 à nos jours. On rédécouvrira les grands noms qui en ont fait les riches heures, de Mistinguett et Maurice Chevalier à Coluche en passant par les Frères Jacques ou Francis Blanche grâce à des documents audiovisuels conservés par l'INA et la Phonothèque de Radio-France.

 

Difficile d'en dire plus pour l'instant car le projet, tout frais,  est en cours de réalisation. 

 

Lors de cette présentation, le bonheur des différents intervenants de travailler ensemble était palpable. Plaisir d'avoir cette liberté de créer, de jouer, dans un lieu à taille et à dimension humaine, permettant la proximité et la complicité avec le public! 

 

On dit souvent que le théâtre compte plusieurs familles. Il est évident que le Théâtre Rive Gauche en est une à part entière. Rien d'étonnant donc de retrouver la même équipe créative au fil des spectacles. Chacun y avance avec pour point commun d'offrir le meilleur du théâtre à son public. 

 

Il y a comme une cohésion et une évidence dans cette équipe. Avec Eric-Emmanuel Schmitt à l'écriture, Steve Suissa à la mise en scène, Stéphanie Jarre aux décors, Pascale Bordet aux costumes, Jacques Rouveyrollis aux lumières et Maxime Richelme à l'illustration sonore, le tout sous l'oeil de Bruno Metzer, on sait qu'il s'agit d'un gage de qualité. On est loin de l'industrie, mais on retrouve l'essence même du théâtre! 

 

Si l'on entend parfois que le théâtre est élitiste et ne s'adresse qu'à une poignée de privilégiés, je peux vous dire qu'il n'en est rien au Rive Gauche. Ici tout est mis en oeuvre pour que le public y trouve sa place. Des spectacles variés servis par des comédiens de grand talent, des prix plus qu'abordables, un lieu loin d'être guindé où l'on se sent bien dès qu'on y pénètre, un esprit de partage, sont autant de raison de vous rendre au 6 rue de la Gaité et, peut être, de vous familiariser avec cette forme d'expression. 

 

Toute cela pour vous dire que c'est une saison haute en couleurs qui nous attend dès le 22 aout au Théâtre Rive Gauche. Une saison dont nous reparlerons bien évidemment sur Moi j'y crois! 

 

 

Théâtre Rive Gauche, 6 rue de la Gaité 75014 Paris. 

 

Pour plus d'informations : http://www.theatre-rive-gauche.com/

 

La page Facebook de Georges et Georges:  https://www.facebook.com/georgeszetgeorgesautheatrerivegauche

 

Quelques photos de la présentation sont sur la page Facebook de Moi j'y crois! 

https://www.facebook.com/moijycrois

Le Théâtre Rive Gauche : Une prochaine saison qui fait envie...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents