Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Isabelle Boulay revisite Reggiani...

Publié par Christophe Gheeraert sur 27 Mai 2014, 17:37pm

Catégories : #musique

 

Il y avait bien longtemps qu'on l'avait perdue de vue. Elle n'avait pas sorti d'album depuis 2011. Elle nous revient avec un nouvel opus consacré à Serge Reggiani.

 

Isabelle Boulay nous livre en effet un "Merci Reggiani". 14 titres des plus incontournables du comédien chanteur qui nous a quitté il y a bientôt 10 ans. 

 

Serge Reggiani n'écrivait pas ses chansons, par contre il les faisait vivre avec une telle intensité que les mots devenaient siens. 

 

 

Il était venu à la chanson après une carrière déjà bien remplie au théâtre et au cinéma, grâce à sa rencontre avec Jacques Canetti chez Signoret et Montand, en 1963. Son premier disque sort en 1965 et comprend des chansons de Boris Vian. Il rencontre d'emblée le succès. En 1966, BArbara lui propose de faire sa première partie. 

 

Il travaille alors avec de nombreux compositeurs et auteurs parmi lesquels Jacques Datin, Pierre Tisserand, Georges Moustaki ou encore Jean-Loup Dabadie. Dans les années 70, ce sont egalement Maxime Leforestier et Serge Gainsbourg, ainsi que sa femme Annie Noël et son fils Stephan qui écrivent pour lui. 

 

La perte dramatique de son fils Stephan en 1980, laisse des traces et pour ne pas sombrer dans la dépression et l'alcoolisme, Serge Reggiani se plonge dans le travail et se produit sur scène, comme à l'Olympia en 1981 et publie de nombreux albums qui rencontrent toujours le même succès. 

 

Dans les années 90, il reprend goût à la vie et fait de nombreuses scènes, le Palais des Congrès, les Francofolies, l'Olympia. Il se met à la peinture et expose ses oeuvres. En 1995, il participe au concert des Enfoirés à l'Opéra Comique. 

 

En 2003, il reçoit une Victoire d'honneur, mais également la Cravate de Commandeur de l'Ordre du Mérite, remises par Jacques Chirac. Il continue à se produire sur scène et à exposer ses toiles. 

 

Serge Reggiani est mort d'une crise cardiaque, le 23 juillet 2004. 

 

 

Ce n'est pas un hasard si aujourd'hui la chanteuse québécoise sort aujourd'hui un album consacré à Réggiani. Pour Isabelle Boulay c'est une façon de lui rendre hommage. 

 

"Je l'interprète depuis que j'ai l'âge de 19 ans, mais j'ai enfin atteint l'âge où ça devient crédible que j'interprète ses chansons".

 

Reggiani, elle l'avait rencontré et ils avaient partagé la scène, ce qui lui laisse d'excellents souvenirs. La pochette de "Merci Reggiani" est d'ailleurs un dessin que le chanteur lui avait offert. 

 

Ce disque est une véritable réussite. Pas de fioritures, c'est tout en simplicité que la voix d'Isabelle Boulay revisite les mots chantés autrefois par Reggiani. Il y a dans son interprétation une immense sincérité et un amour véritable pour le chanteur et l'homme. Il y a donc une légitimité dans cet album réalisé par Philippe Bergeron et Benjamin Biolay. 

 

Ca fallait la peine d'attendre 3 ans pour revoir Isabelle Boulay et d'écouter ce "Merci Reggiani" avec délectation pour retrouver des chansons qui sont autant d'échos dans nos propres vies... 

 

 

Merci Reggiani, le nouvel album d'Isabelle Boulay, déjà disponible. 

 

Pour plus d'informations : http://www.isabelleboulay.com/

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents