Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi j'y crois!

Moi j'y crois!

Promotion des arts et de la culture.


Olympe : Une Vie Par Jour disponible dès aujourd'hui!

Publié par Christophe Gheeraert sur 28 Avril 2014, 18:30pm

Catégories : #musique

 

Pas facile de parler de l'album de quelqu'un que l'on a vu évoluer depuis quelques années. C'est pourtant ce que je m'apprête à faire... Pour ceux qui auraient le goût des recherches, je vous invite à vous plonger dans les archives de Moi j'y Crois! Vous y trouverez un article concernant cet artiste... 

 

Je reviens donc quelques temps en arrière... 

 

En 2011, alors que j'étais en train de travailler sur un projet musical, je me suis mis en quête d'une jeune voix masculine, pour l'un des personnages dont j'avais co-écrit l'existence avec Didier Pezant et en collaboration avec Erik Sitbon pour la musique. 

 

 

A l'époque j'ai visionné de nombreuses vidéos sur internet. Et un jour, complètement par hasard, j'ai découvert un jeune chanteur, qui était bien loin de son look actuel, qui n'avait pas encore changé de nom, mais dont la voix était déjà bien présente et maîtrisée... Olympe! 

 

Je l'ai donc suivi au fil de ses reprises et sur les réseaux sociaux, surpris par sa maturité technique et sa maitrise vocaie. La voix est un instrument qui évolue avec le temps. Lui, il avait déjà tout! Je ne comprenais d'ailleurs pas pour quelle raison, il n'avait pas encore été repéré...

 

Et puis un jour, j'ai appris qu'il allait participer à The Voice. Malgré toute la réserve que j'ai pour ce programme, j'y ai vu une chance pour Olympe. La chance d'être enfin médiatisé et de se faire connaître par un plus large public. J'avais cette impression qu'il y aurait forcément du positif qui sortirait de cette aventure télévisuelle. 

 

 

Je ne m'étais pas trompé. Malgré quelques détracteurs (On ne peut pas plaire à tout le monde), Olympe a su conquérir grâce à sa voix de nombreux téléspectateurs qui l'ont suivi d'émission en émission jusqu'à la finale. Certes il n'a pas gagné, mais ça s'est joué à quelques voix près. Et cette place de finaliste a finalement du bon, si toutefois on sait tirer son épingle du jeu. 

 

Comme je l'ai souvent dit, le souci avec les télécrochets, c'est que le concept joue sur les reprises et il est donc difficile pour un jeune artiste à l'univers déjà bien défini, d'imposer celui-ci à des téléspectateurs habitués à du "pré-formaté". 

 

La force d'Olympe, c'est qu'il parvient à faire siennes les chansons qu'il reprend. Ce n'est donc pas étonnant que son premier album, sorti quelques mois après la fin de The Voice et composé de reprises a trouvé son public. 

 

 

Personnellement, ce n'était pas sur ce registre que j'attendais Olympe. Je savais en effet que c'était un exercice qu'il maitrisait parfaitement et j'étais surtout impatient d'entendre des titres originaux. Ce qu'il nous promettait avec la sortie de son second album "Une vie par jour". 

 

"C'est facile", le premier extrait de cet opus, avec son côté électro dance très années 80, que je qualifierai de "Easy listening" (Ce qui n'est pas péjoratif dans ma bouche, loin de là), devait donner le "la" de ce qui nous attendait... Ce titre est efficace, on le retient facilement. C'est frais, festif, ça donne envie de danser. Même si je ne suis pas la cible, je le reconnais, c'est très bien fait! 

 

C'est donc avec une grande curiosité que j'ai écouté le nouvel album d'Olympe... Je pensais y retrouver un univers proche de celui de Lana Del Rey ou des quelques morceaux originaux d'Olympe que j'avais entendu avant son aventure The Voice, mais on en est bien loin. Ne voyez pas dans ces mots une quelconque déception de ma part. Parce qu'il y a énormément de positif dans ce disque. 

 

 

La première chose à laquelle j'ai pensé, c'est au premier album de Christophe Willem. Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais il s'agissait d'un melting pot composé de toutes les influences de "La Tortue". 

 

"Une Vie Par Jour" va dans le même sens. A savoir, qu'il donne à Olympe la possibilté de présenter au public toute l'étendue de ce qu'il sait faire. Il explore des univers très différents, des morceaux un peu dance, de la pop, de la variété française, des balades, tout y passe.  Et ce n'est pas désagréable, finalement, au contraire. On l'écoute avec plaisir. 

 

S'il n'y pas vraiment de fil rouge dans cet album, il y a tout de même une évidence. Olympe a une vraie signature vocale. Au jeu du blind test, on le reconnaitrait entre tous, et ça c'est une belle qualité. Ici, il joue de sa voix avec toutes les nuances qu'elle lui offre et on se rend compte, c'est l'avantage des albums "melting pop", qu'il est aussi à l'aise dans les morceaux qui bougent que dans un répertoire plus intimiste. Ma comparaison avec Christophe Willem, n'est donc pas hasardeuse. 

 

 

Dans les titres plus "variété", il n'est pas sans rappeler des chanteurs tels que Patrick Fiori ou Emmanuel Moire (Moire, avec qui il a travaillé sur cet album), mais il sait là aussi y mettre toute sa singularité. 

 

L'ensemble est très ben réalisé, les mélodies font mouche et les textes sont plutôt bien écrits. La voix d'Olympe ne s'y perd pas, au contraire. C'est comme si le jeune chanteur nous prenait par la main pour nous faire entrer dans son monde qui est riche, varié et surtout ouvert. Un monde où chacun peut y trouver sa place. 

 

Pour moi, et ça n'engage que moi, il y a des titres qui me touchent plus, sans doute parce que j'y retrouve ce qui m'avait impressionné lorsque j'ai découvert Olympe. "Trouver les mots", "Les Nuits Noires", "Depuis peu", "Nos Yeux d'Enfants" font partie de mes coups de coeur. Mais il y a deux chansons que je classerai au dessus des autres, parce qu'elles réunissent tout ce qui fait Olympe : "Une Saison en Enfer" qui est un tube en puissance, et "La Vie Devant Nous", pour l'envolée lyrique qui est sa marque de fabrique. 

 

J'ai la sensation qu' "Une Vie Par Jour" n'est pas l'album le plus personnel qu'Olympe va offrir à son public, que cela viendra par la suite. On y trouve cependant pas mal des clés de son univers et ce premier disque original est plus que prometteur. Il a tout pour être un succès. En tout cas c'est tout le mal que je souhaite à Joffrey... Oups Olympe! Parce que j'ai très envie d'entendre ce qu'il nous réserve par la suite.

 

Et comme Olympe est un vrai showman, n'hésitez pas à aller le voir sur scène lors d'un de ses concerts. 

 

 

Une Vie Par Jour, le nouvel album d'Olympe, disponible depuis aujourd'hui. 

 

En concert : le 8 juin au Parc Saint Paul, le 1er octobre à Aix en Provence, le 3 octobre à Bordeaux, le 5 octobre à Ludres, le 8 octobre à Villeurbannes, le 9 octobre à Amiens, le 10 octobre à Lille, le 11 octobre au Trianon à Paris, le 14 octobre à Nantes. 

 

Pour toutes les informations : www.olympemusic.com/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents